Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Anticosti: la fracturation hydraulique repoussée à l'été 2017

Pétrolia reporte de près d'un an les travaux de fracturation hydraulique qu'elle comptait réaliser sur l'île d'Anticosti, cet été, dans le cadre du projet d'exploration des hydrocarbures.

Trois forages sont toujours prévus pendant la saison estivale, mais l'entreprise a décidé de reporter la fracturation et les essais de production à l'été 2017.

Dans un communiqué, la société en commandite Hydrocarbures Anticosti, opérée par Pétrolia, fait valoir que cette décision, qui n'était pas prévue aux contrats initiaux avec Québec, lui permettra d'allonger la période d'essai de production prévue après les opérations de fracturation hydraulique.

L'échéancier initial prévoyait des travaux de fracturation hydraulique au mois de septembre 2016, après que Pétrolia ait foré trois puits.

Hydrocarbures Anticosti ajoute par ailleurs que l'octroi du certificat d'autorisation de Québec pour la deuxième phase de ces travaux exploratoires se fait encore attendre.

L'analyse du dossier est toujours en cours par des fonctionnaires indépendants.

VOIR AUSSI :

Exploration pétrolière sur l'île d'Anticosti

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.