NOUVELLES
13/05/2016 07:57 EDT | Actualisé 14/05/2017 01:12 EDT

Allemagne: hausse du nombre de jihadistes partis en Syrie et en Irak

Un total de 820 jihadistes a quitté l'Allemagne pour la Syrie et l'Irak, contre 740 lors d'un précédent décompte en septembre, ont annoncé vendredi les services secrets, s'inquiétant de la radicalisation de mineurs après deux récents incidents.

Près d'un tiers de ces 820 personnes est déjà rentré en Allemagne et environ 140 autres ont été tués. Quelque 420 seraient ainsi encore en territoire syrien ou irakien.

Environ 5% --quarante personnes environ-- du total de ces jihadistes étaient mineurs au moment de leur départ, pour moitié des jeunes filles.

Par ailleurs, l'Office de protection de la constitution (renseignement intérieur) s'inquiète du phénomène de radicalisation parmi les jeunes, en particulier après qu'une germano-marocaine de 15 ans a poignardé un policier fin avril et que deux adolescents ont attaqué un temple sikh à l'explosif.

"Clairement, les jeunes gens se radicalisent vite et de manière durable à la puberté", a commenté dans un communiqué le patron du renseignement, Hans-Georg Maassen.

"Leur aptitude et leur capacité à mettre en oeuvre les appels du (groupe jihadiste) Etat islamique à tuer des +infidèles+ dans leur patrie sont particulièrement problématiques", dit-il.

Ses services ont demandé récemment au gouvernement de pouvoir collecter et garder les données personnelles de mineurs de moins de 16 ans soupçonnés d'extrémisme, ce qui est actuellement interdit.

gw-alf/ylf/lsb/ger