NOUVELLES
12/05/2016 13:19 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

USA: premières réglementations fédérales contre les émissions de méthane

La Maison Blanche a dévoilé jeudi les premières réglementations fédérales visant à contrôler les émissions de méthane provoquées par les activités pétrolières et gazières dans le cadre des efforts du président Barack Obama pour lutter contre le réchauffement climatique.

Ces réglementations contraindront les industries du secteur pétrolier et gazier à capturer le méthane provenant des fuites dans les nouveaux puits, installations et réservoirs. Ces règles ne s'appliqueront pas aux puits déjà en exploitation.

L'application de ces réglementations coûtera environ 530 millions de dollars au secteur d'ici 2025, estime l'Agence gouvernementale de protection de l'environnement (EPA). Mais la réduction du gaspillage qui en résultera devrait permettre au secteur d'économiser jusqu'à 690 millions de dollars, précise l'EPA dans un communiqué.

Un tiers des émissions de méthane aux Etats-Unis proviennent des fuites dans les puits et installations pétrolières et gazières, selon l'EPA. Les nouvelles normes permettront de réduire le volume d'émissions de méthane de près de 500.000 tonnes d'ici 2025 ce qui équivaut à onze millions de tonnes métriques de dioxyde de carbone (CO2), estime-t-elle.

"Ces nouvelles mesures vont protéger la santé publique et réduire la pollution liée au cancer et à d'autres effets néfastes sur la santé tout en permettant à ce secteur industriel de continuer à croître et de fournir une source vitale d'énergie aux Etats-Unis", a déclaré la patronne de l'EPA, Gina McCarthy.

Il s'agit de la version finale de nouvelles normes annoncées en août 2015 par l'EPA.

L'EPA réglemente déjà les émissions de CO2 provenant des voitures et camions ainsi que des centrales électriques au charbon. Mais dans ce dernier cas, la Cour suprême a temporairement bloqué en février l'autorité de l'Agence suite à une procédure engagée par 29 Etats et des dizaines de sociétés qui contestent cette mesure.

Toutes ces réglementations sont au coeur du programme de M. Obama pour combattre le changement climatique et de ses engagements dans le cadre de l'accord sur le climat à Paris conclu en décembre. Les Etats-Unis ont promis lors de la COP21 de réduire d'ici 2025 leurs émissions de gaz à effet de serre de 26 à 28% sous leur niveau de 2005.

Réduire les émissions de méthane est une partie importante de la stratégie de la Maison Blanche car l'effet de serre causé par ce gaz est vingt-cinq fois plus puissant que celui du CO2.

L'administration Obama a fixé pour objectif la réduction de 45% des émissions de méthane d'ici 2025, par rapport niveau de 2012.

js/elc