NOUVELLES
12/05/2016 04:23 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

Ukraine: un journaliste ayant appelé à refuser la mobilisation militaire condamné à 3 ans et demi de prison

Un journaliste ukrainien qui avait appelé ses compatriotes à refuser les vagues de mobilisation militaire votées par le parlement a été condamné à 3 ans et demi de prison par un tribunal d'Ivano-Frankivsk (ouest), a annoncé jeudi son avocate.

"Trois ans et 6 mois de prison pour entrave aux activités des forces armées ukrainiennes", a écrit Tetiana Montiane sur sa page Facebook.

Elle a indiqué que son client, qui a déjà fait plus d'un an de prison depuis son arrestation en février 2015, allait faire appel de cette décision.

Le journaliste Rouslan Kotsaba, originaire d'Ivano-Frankivsk (ouest de l'Ukraine), avait été arrêté après une perquisition menée par les services de sécurité (SBU) à son domicile, selon son épouse.

Le 19 janvier, ce journaliste de la chaîne de télévision 112 Oukraïna avait publié sur YouTube une vidéo dans laquelle il dénonçait les nouvelles vagues de mobilisation, alors en discussion au Parlement ukrainien.

"Je préfère aller en prison que participer à cette guerre fratricide. Je refuse cette mobilisation et j'appelle tous les gens sensés à la refuser", déclarait-il.

L'Ukraine est en proie depuis deux ans à une guerre opposant l'armée ukrainienne aux rebelles prorusses, qui a fait près de 9.300 morts.

Les médias ukrainiens ont multiplié les articles sur les difficultés rencontrées par les autorités pour mobiliser de nouveaux soldats, les dernières vagues de mobilisation ayant remporté peu de succès. Pour attirer davantage de volontaires, les salaires au sein de l'armée ont notamment été largement augmentés.

dg-lap/kat/phv

FACEBOOK