NOUVELLES
12/05/2016 06:16 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

Syrie: la ville assiégée de Daraya recevra la première aide depuis 2012 (CICR)

Une aide internationale va entrer jeudi pour la première fois depuis 2012 à Daraya, fief rebelle au sud-ouest de Damas assiégé par l'armée syrienne, ont annoncé jeudi le Comité international de la Croix-Rouge et l'ONU.

"Le CICR, le Croissant rouge syrien et l'ONU feront entrer aujourd'hui la première aide humanitaire dans la ville de Daraya (...) depuis le début du siège (des troupes du régime, ndlr) en novembre 2012", a déclaré à l'AFP Pawel Krzysiek, porte-parole du CICR en Syrie.

La ville de Daraya est un fief rebelle très symbolique pour l'opposition car elle échappe au régime depuis quatre ans. Elle était à la pointe de la révolte contre Bachar al-Assad quand celle-ci a éclaté en mars 2011.

Cinq camions préparés par le CICR, l'ONU et le Croissant Rouge syrien devaient livrer du lait pour bébé, ainsi que des produits médicaux et scolaires.

Dans la ville, aujourd'hui presque entièrement détruite et qui a perdu 90% de ses 80.000 habitants, ceux qui restent souffrent de graves pénuries et de malnutrition.

Jan Egeland, qui dirige le groupe de travail de l'ONU sur l'aide humanitaire en Syrie, s'est félicité jeudi de la mission à Daraya.

"Daraya est probablement l'endroit de Syrie où existent les plus grands besoins jusqu'ici empêchés par le siège", a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Genève.

Il a toutefois jugé "décevant" le fait que l'accès soit toujours refusé à plus de la moitié des 35 localités assiégées ou difficiles d'accès, où vivent quelque 905.000 personnes.

M. Egeland a notamment cité Waer, dernier quartier rebelle de la ville de Homs (centre), "où des dizaines de milliers de personnes sont dans une situation désespérée".

ram-nl-gca/apo/vl