POLITIQUE
12/05/2016 07:15 EDT | Actualisé 12/05/2016 09:05 EDT

La twittosphère se moque de Sophie Grégoire-Trudeau, qui dit avoir besoin de plus de personnel

Sophie Grégoire-Trudeau est à nouveau sous les projecteurs. Mais cette fois, la raison risque de lui déplaire.

Après que la première dame ait déclaré au Soleil qu'elle avait du mal à gérer sa charge de travail, la twittosphère canadienne s'est saisie du cas.

En entrevue avec le quotidien cette semaine, Sophie Grégoire-Trudeau a affirmé que son assistante et elle étaient incapables de gérer toutes les demandes qui viennent avec le fait d'être l'épouse du premier ministre. On lui demande notamment de prononcer des discours lors de nombreux événements ou encore de faire la promotion de divers organismes de charité.

Or, nombre de ces demandes ne sont pas traitées, car le personnel de Mme Trudeau est (selon elle) trop peu nombreux.

«Je voudrais être partout, mais je ne peux pas, a-t-elle dit au Soleil. J'ai trois enfants à la maison et un mari qui est premier ministre. J'ai besoin d'aide. J'ai besoin d'une équipe pour m'aider à servir les gens.»

Mais tout le monde n'est pas d'accord.

Plusieurs personnes refusent que Mme Trudeau ajoute des employés à son équipe, car ce sont les contribuables qui devraient les payer. De plus, bien qu'elle soit la femme du premier ministre, elle n'a aucune tâche officielle, contrairement à la première dame des États-Unis.

Le mot-clic #JeSuisSophie a même fait son apparition sur Twitter.

Moi non plus, je n'ai pas assez de personnel pour passer à travers mes journées. Je compatis, Sophie Grégoire Trudeau. #JeSuisSophie

Mon camembert est trop froid et mes craquelins sont brisés. #JeSuisSophie

Quelqu'un devrait dire à Sophie que le Canada a déjà une reine. #JeSuisSophie

Après les remarques de Mme Trudeau, le Bureau du premier ministre a affirmé étudier la possibilité d'embaucher plus de personnel pour assister la première dame.

Ce n'est pas la première fois que l'épouse du premier ministre est la cible de critiques en raison de son personnel.

Peu de temps après l'élection qui a mené Justin Trudeau à la tête du pays, le premier ministre et son épouse ont été critiqués pour avoir embauché deux gardiennes payées par les contribuables pour leurs enfants, Hadrien, Xavier et Ella-Grace.

Les frais totaux pour la garde des enfants Trudeau pourraient atteindre 100 000$ par année

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Justin Trudeau et sa famille au Carnaval de Québec Voyez les images