NOUVELLES
12/05/2016 19:16 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

NBA - San Antonio tombe de haut face à Oklahoma City

San Antonio a été éliminé à la surprise générale en demi-finales de la conférence Ouest des play-offs NBA par Oklahoma City, jeudi.

Les Spurs, qui ont réalisé la meilleure saison régulière de leur histoire avec 67 victoires et 15 défaites, ont sombré 113 à 99 sur le parquet du Thunder dans le match N.6 entre les deux équipes.

Ils se sont inclinés quatre victoires à deux face à OKC qui défiera en finale de conférence, la dernière étape avant la finale NBA, le champion en titre et grand favori Golden State.

Les Spurs n'ont fait illusion que pendant dix minutes dans ce match qu'il devait absolument remporter après leur défaite à domicile (95-91) mardi.

Ils ont pourtant bien débuté la rencontre et ont même compté six points d'avance (16-10), mais Russell Westbrook (28 pts) et Kevin Durant (37 pts), le redoutable duo offensif d'Oklahoma City, ont pris l'ascendant rapidement.

OKC a bouclé le premier quart-temps en infligeant un cinglant 12-0 aux Spurs qui sont restés muets pendant les quatre dernières minutes de la première période.

Le Thunder, beaucoup plus efficace aux rebonds grâce aux puissants Steven Adams et Serge Ibaka, a mis KO Parker et ses coéquipiers dans le 2e quart-temps terminé sur le score sans appel de 55-31.

Les Spurs ont toutefois réussi un beau baroud d'honneur en 4e période: menés un temps de 26 points, ils sont revenus à onze longueurs, mais n'ont pas réussi ce qui aurait été l'un des plus retentissants retournements de situation jamais vus.

San Antonio était pourtant présenté comme la seule équipe capable d'empêcher un second sacre consécutif de Golden State.

La saison dernière, les Spurs n'avaient pas dépassé le 1er tour des play-offs.

Cette élimination scelle peut-être la fin de la carrière de Tim Duncan, l'un des meilleurs ailiers forts de l'histoire qui a remporté cinq titres NBA avec San Antonio, son équipe de toujours.

"The Big Fundamental", 40 ans depuis le 25 avril, entretient le doute sur ses intentions alors qu'il dispose dans son contrat d'une option pour une saison supplémentaire.

Duncan, décevant lors de ces play-offs 2016, a fini la rencontre avec 19 points alors qu'il n'en avait inscrit que 17 lors des cinq précédents matches.

Il forme avec l'Argentin Manu Ginobili, qui s'interroge aussi à 38 ans sur la suite à donner à sa carrière, et le Français Tony Parker l'un des meilleurs "Big Three" de l'histoire de la NBA.

jr/jpa