NOUVELLES
11/05/2016 22:45 EDT | Actualisé 12/05/2017 01:12 EDT

NBA - Golden State se sort du piège Portland

Pour la deuxième année consécutive, Golden State s'est qualifié mercredi pour la finale de la conférence Ouest en venant à bout (125-121) d'une équipe de Portland qui lui a posé bien plus de problèmes qu'escompté.

Sur le papier, Golden State n'a fait pas de détails face à Portland: les champions NBA en titre se sont en effet imposés 4 victoires à 1, mais le score ne reflète pas la réalité du parquet.

Les Warriors ont souffert face aux Trail Blazers, dont la reconstruction après les départs de LaMarcus Aldridge (San Antonio) et Nicolas Batum (Charlotte), est bien avancée: ils ne se sont détachés dans ce match N.5 que dans les dernières minutes grâce à l'inévitable Stephen Curry (29 pts).

Le double MVP, qui a reçu avant le coup d'envoi pour la deuxième année de suite son trophée de meilleur joueur de NBA, a assommé Portland et offert la qualification à son équipe à 24 secondes de la sirène avec un panier à trois points qui a repoussé les Blazers à cinq longueurs (121-116).

Pendant l'essentiel de la rencontre, les Warriors ont couru après le score et ont eu du mal à museler Damian Lillard (28 pts) et C.J. McCollum (27 pts). Klay Thompson (33 pts, dont 16 en 3e période) a gardé son équipe au contact, avant que Curry ne donne le coup de grâce.

"Ils nous ont obligé à rester vigilants jusqu'au bout, c'est vraiment une équipe talentueuse, chaque match a été très disputé", a admis Curry.

"On a dû batailler, je dois avouer que j'ai beaucoup d'admiration pour cette équipe, car avec le départ de quatre titulaires en fin de saison dernière, personne ne s'attendait à les retrouver à ce niveau", a renchéri Steve Kerr.

"Ce n'était pas notre meilleur match, mais on a assuré l'essentiel, les quelques jours de repos vont nous faire du bien", a reconnu l'entraîneur de la franchise d'Oakland.

- Toronto repasse en tête -

En finale de conférence, dernière marche avant la finale NBA, les Warriors qui ont fini la rencontre sans Andrew Bogut ni Draymond Green, sortis sur blessure, seront opposés soit à San Antonio, soit à Oklahoma City: à la surprise générale, le Thunder mène 3 victoires à 2 et peut éliminer les Spurs jeudi soir dans sa salle.

Dans la conférence Est, les Toronto Raptors ont repris l'ascendant face au Miami Heat en remportant le match N.5 (99-91).

La franchise canadienne mène trois victoires à deux et peut empocher son billet pour la finale de conférence, la dernière étape avant la finale NBA, contre Cleveland, si elle remporte le match N.6 vendredi à Miami.

Les Raptors ont très bien débuté pour mener rapidement de dix points: ils ont compté jusqu'à 15 points d'avance en première période (23-8) sous l'impulsion de Bismarck Biyombo, très en vue jusqu'à la pause (10 points, 6 rebonds, 4 passes décisives).

DeMar DeRozan (30 pts) et Kyle Lowry (25 pts) ont pris le relais et enfoncé le clou durant la 3e période, mais ils ont connu une grosse frayeur dans le dernier quart-temps quand le Heat, grâce à Dwyane Wade (20 pts), est revenu à un point (88-87) à deux minutes de la sirène.

Mais cinq points, dont un tir primé, et un rebond défensif de Lowry ont définitivement offert la victoire à son équipe.

Toronto n'a jamais dépassé le stade des demi-finales de conférence et s'était arrêté à ce stade de la compétition en 2001, contre Philadelphie (4-3).

jr/chc