NOUVELLES
12/05/2016 14:51 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

Les Raptors ont la chance d'éliminer le Heat dès vendredi, en Floride

MIAMI — En avance 3-2 dans la série, les Raptors de Toronto auront la chance d'éliminer le Heat de Miami dès vendredi.

Ils savent aussi qu'ils sont déjà à l'horaire dimanche après-midi.

S'ils écartent le Heat en Floride, la finale de l'Est commencera deux jours plus tard à Cleveland et sinon, c'est dimanche que Toronto et Miami se disputeront un septième match, au Air Canada Centre.

«Il n'y a rien de facile dans une série quatre de sept, a dit l'entraîneur du Heat, Erik Spoelstra. Ça vous pousse à vos limites. Les gars se nourrissent de ça, mais nous devons y aller un match à la fois.»

Dans une série où les éclopés sont nombreux, les deux clubs ont reçu de bonnes nouvelles jeudi.

Ennuyés au poignet, DeMarre Carroll des Raptors et Luol Deng du Heat n'ont finalement subi que des contusions, mercredi. On s'attend à ce qu'ils jouent lors du sixième match.

«S'il n'y a pas de fracture, je suis prêt à jouer», a dit Carroll.

«J'ai eu des blessures pires que ça», a mentionné Deng.

On prévoit toutefois que Jonas Valanciunas et Hassan Whiteside, des Raptors et du Heat, devront rater un troisième match consécutif. Ils sont blessés à la cheville et au genou, respectivement.

DeMar DeRozan a le pouce droit amoché; son coéquipier Kyle Lowry a reçu des coups près de l'oeil, tandis que Goran Dragic, du Heat, a saigné de la lèvre à la suite d'un dur contact.

«Tout le monde doit composer avec quelque chose en ce moment, a dit l'entraîneur des Raptors, Dwane Casey. Kyle Lowry ressemble à un boxeur avec des coupures au-dessus de chaque oeil, mais c'est le temps de l'année où vous surmontez ça.»

Acculés au pied du mur au tour précédent, contre Charlotte, le Heat a gagné deux fois de suite pour passer en deuxième ronde.

«Nous aimons ce niveau de compétition, a dit Spoelstra. Nous avons ce qu'il faut pour faire pencher la balance de notre côté.»