NOUVELLES
12/05/2016 06:31 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

Le CIO dit qu'il pourrait tester de nouveau les échantillons des JO de Sotchi

LONDRES — Le directeur médical du Comité international olympique (CIO), le Dr Richard Budgett, a déclaré que l'organisme «n'hésiterait pas» à effectuer de nouveaux tests sur les échantillons collectés au cours des Jeux olympiques d'hiver 2014 de Sotchi s'il est prouvé que les contrôles antidopage qui y ont été effectués ont été manipulés.

Un dénonciateur russe a affirmé à l'émission «60 Minutes», présentée sur le réseau américain CBS, que l'ex-directeur du laboratoire antidopage de Moscou lui a dit que quatre médaillés d'or des Jeux de Sotchi ont utilisé des stéroïdes.

Budgett a indiqué à l'Associated Press que le CIO «suivra de près tout développement».

Il a ajouté que des experts internationaux avaient supervisé les tests menés au laboratoire de Sotchi et qu'il avait été rendu «aussi sécuritaire que possible». Il précise toutefois que tous les échantillons collectés à Sotchi ont été entreposés au laboratoire de Lausanne, en Suisse.

Pour Budgett, «s'il est prouvé que les tests ont été manipulés, nous n'hésiterons pas à reconduire les tests».