NOUVELLES
12/05/2016 04:49 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

La France enquête sur l'octroi des Jeux olympiques de 2020 à Tokyo

PARIS — Des paiements de 2 millions $ US effectués en lien avec la candidature victorieuse de Tokyo pour les Jeux olympiques de 2020 ont été effectués dans un compte bancaire associé au fils du président déchu de l'Association internationale des Fédérations d’athlétisme (IAAF) dans les mois qui ont précédé et suivi l'octroi des Jeux à la capitale japonaise, affirment des procureurs français.

Les enquêteurs se penchent sur des paiements totalisant 2 millions $ US et étiquetés «Candidature de Tokyo pour les Jeux olympiques» qui ont été versés par une banque japonaise à la compagnie singapourienne Black Tidings.

Le compte singapourien était propriété d'un ami intime de Papa Massata Diack, le fils de l'ancien président de l'IAAF, Lamine Diack. Le fils est recherché par l'agence policière internationale Interpol.

Les procureurs qui enquêtent sur la corruption possible du père et du fils ont été informés que ces transferts auraient eu lieu entre juillet et octobre 2013. Tokyo a été choisie en septembre 2013 pour accueillir les Jeux de 2020, devançant Istanbul et Madrid.

M. Diack père était à ce moment membre du Comité international olympique et a donc voté.