NOUVELLES
12/05/2016 05:54 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

Italie: un prêtre pédophile, "Don Mercedes", dédommage ses victimes

Don Mauro Inzoli, un prêtre italien accusé de pédophilie, surnommé "don Mercedes" pour son goût du luxe, a dédommagé cinq de ses anciennes victimes avec 25.000 euros chacune, rapporte jeudi la presse italienne.

Don Inzoli a été pendant 30 ans le chef du mouvement catholique Communion et Libération (CL) dans la ville de Crémone, dans le nord du pays, rappelle le quotidien La Repubblica.

Le fait d'être parvenu à un accord de dédommagement avec les victimes devant le tribunal permettra au prêtre d'éviter que ces dernières ne se présentent comme parties civiles, lors du procès au pénal qui commencera en juin et se déroulera selon une procédure abrégée qui permet à l'inculpé, en cas de condamnation, de bénéficier d'une réduction d'un tiers de la peine.

Le parquet accuse le prêtre de huit épisodes de violences sexuelles pendant la période 2004-2008, avec "des baisers, des caresses et des attouchements pesants", selon la Repubblica.

Don Inzoli avait été réduit par le précédent pape Benoît XVI à l'état laïc mais, à la suite d'une plainte qu'il avait déposée, l'actuel pape François a réduit sa peine, le condamnant pour toujours à mener "une vie de prière et d'humble discrétion comme signes de reconversion et de pénitence".

ljm/lrb/abk