NOUVELLES
12/05/2016 07:03 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

« Il n'y aura pas de président Trump » - George Clooney à Cannes

La politique américaine s'est invitée jeudi dans le sud de la France à la première journée officielle du 69e Festival de Cannes.

L'acteur américain George Clooney, en vedette aux côtés de Julia Roberts dans Money Monster, n'a pas mâché ses mots à l'aube d'une course à la présidence entre Donald Trump et Hillary Clinton.

Appelé à commenter la candidature républicaine, l'acteur de 55 ans a insisté pour dire que le milliardaire à la tignasse blonde ne serait jamais élu président, soutenant que « la peur n'est pas un sentiment qui mènera » les États-Unis.

Clooney appuie ouvertement Hillary Clinton et a organisé plusieurs collectes de fonds pour la probable candidate démocrate à l'élection présidentielle.

Selon Clooney, la popularité de Trump est le fait du mariage entre information et divertissement qui a cours dans les médias, un phénomène au coeur du film Money Monster, de la réalisatrice et actrice Jodie Foster.

Clooney y incarne un animateur de télévision, un genre de guru du conseil financier, qui est pris en otage en studio par un investisseur au bord de la faillite. Julia Roberts tient le rôle de la productrice de l'émission.

La réalisatrice Jodie Foster estime quant à elle que les films comme le sien, critique à la fois du travail des médias et de l'impuissance des petits investisseurs floués, sont en voie de disparition à Hollywood.

« Ces films ne sont plus produits, soutient-elle. Je pense que le public souhaite voir des films qui le feront réfléchir, mais ils sont rares. Nous n'avons pas à choisir entre produire un film grand public et un film intelligent, nous pouvons faire les deux. »