NOUVELLES
11/05/2016 22:35 EDT | Actualisé 12/05/2017 01:12 EDT

Deux Britanniques, premiers étrangers à gravir l'Everest depuis le séisme au Népal

Les alpinistes britanniques Kenton Cool et Robert Lucas ont été les premiers étrangers à atteindre jeudi le sommet de l'Everest depuis le séisme meurtrier au Népal qui avait interrompu toute expédition l'an dernier, a annoncé l'organisateur de leur ascension.

Accompagnés par deux guides locaux, Dorchi Gyalzen Sherpa et Pemba Bhote, ils ont rejoint le toit du monde à 08H15 (02H30 GMT) jeudi, a dit Iswari Paudel, patron d'Himalayan Guides Nepal.

Cette expédition est la première à parvenir au sommet de 8.850 mètres après que neuf Népalais eurent réussi l'ascension mercredi soir, préparant les cordes qui servent aux étrangers qui gravissent le pic cette semaine.

"Après cette ascension réussie, Kenton Cool devient le premier Britannique à réussir 12 fois l'Everest", a dit Paudel, informé par son équipe présente au camp de base.

Des centaines d'alpinistes avaient dû renoncer à l'ascension l'an dernier après l'avalanche déclenchée par le séisme au Népal, qui avait tué 18 personnes dont huit Népalais travaillant pour Paudel. Le tremblement de terre a tué près de 9.000 personnes.

En 2014, un seul alpiniste avait atteint le sommet, après la mort de 16 guides népalais dans une avalanche. Le Chinois Wang Jing avait eu recours à un hélicoptère pour transporter son équipement aux camps d'altitude après l'arrêt des expéditions par les guides népalais.

"En deux ans, j'ai perdu 14 guides sherpas dans deux catastrophes sur l'Everest", a dit Paudel à l'AFP.

"Nous tous dans la communauté alpiniste, locaux comme étrangers, avons été très touchés. Nous voulions vraiment adresser un message positif au monde cette année et l'ascension d'aujourd'hui est une très bonne nouvelle", a-t-il dit.

Le Népal a délivré 289 permis d'ascension pour la saison de printemps cette année, qui s'étend de mi-avril à fin mai.

amu/co/ef/at