NOUVELLES
12/05/2016 11:30 EDT | Actualisé 13/05/2017 01:12 EDT

Ban Ki-moon appelle au calme au Brésil

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a appelé jeudi au calme et au dialogue au Brésil après la mise à l'écart du pouvoir de la présidente Dilma Rousseff pour faire face à une procédure de destitution.

M. Ban suit de près les événements au Brésil et "a confiance dans le fait que les autorités du pays vont respecter les processus démocratiques du Brésil, en application de la règle de droit et de la Constitution", a indiqué son porte-parole dans un communiqué.

Il "appelle au calme et au dialogue au sein de toutes les composantes de la société", a poursuivi le communiqué.

Dilma Rousseff a été écartée jeudi du pouvoir au Brésil pour faire face à une procédure de destitution, un séisme politique qui a plongé le géant d'Amérique du Sud dans l'inconnu à l'approche de ses jeux Olympiques.

Son vice-président et rival Michel Temer lui a succédé à l'issue d'un vote historique du Sénat ayant mis fin à 13 ans de pouvoir consécutif de la gauche.

cml/elm/faa