NOUVELLES
11/05/2016 09:43 EDT

Eugenie Bouchard passe, Milos Raonic trébuche

PC

La Québécoise Eugenie Bouchard a surpris la deuxième raquette mondiale Angelique Kerber et est passée au troisième tour de l'Omnium d'Italie, mais son compatriote Milos Raonic a eu moins de veine.

Raonic, la 10e tête de série du Masters de Rome, s'est incliné en deux manches de 7-6 (5), 6-3 devant Nick Kyrgios. Bouchard, qui est 46e au classement, l'a quant à elle emporté 6-1, 5-7, 7-5, au terme d'un match marathon de deux heures, 22 minutes.

L'athlète de Westmount semblait se diriger vers une victoire à sens unique après s'être forgée une avance de 6-1, 3-1, mais l'Allemande de 28 ans est venue de l'arrière pour arracher la manche.

Bouchard a cependant inscrit deux de ses six bris de ce duel dans le set ultime, dont un très important au 11e jeu de la manche, qui lui a permis de servir pour le match. L'ex-joueuse du top-10 n'a pas raté pareille occasion.

L'an dernier, Bouchard a compilé une fiche de 4-7 dans les matchs de trois sets, alors que cette saison, elle a un dossier de 6-5. Il est évident que la joueuse de 22 ans est en meilleure condition physique, elle qui a renoué avec l'entraîneur Nick Saviano, à ses côtés chez les juniors et lors de la saison 2014, alors qu'elle a connu son éclosion.

"Je ne me sentais pas assez forte l'an dernier, a déclaré Bouchard au site Internet de la WTA. J'ai ressenti beaucoup de pression et je pense que j'en ai perdu du poids. Ce n'était pas volontaire, mais c'est arrivé.

"Je pense que je n'en faisais pas assez au gym, mais en même temps, je me sentais si nerveuse avant les matchs Je ne mangeais plus. Je ne mangeais pas assez en raison de toute cette nervosité. J'ai maintenant appris que même si je ressens de la nervosité, je dois absolument manger. C'est l'énergie dont mon corps a besoin."

Bouchard a également restructuré ses entraînements afin d'être plus forte physiquement.

"Cet hiver, j'étais plus souvent au gym. Pas aussi souvent que sur les courts, mais le ratio s'en rapprochait davantage qu'en 2015. Ça a été fait de façon consciente afin d'améliorer cet aspect. (...) Je ne crains plus les matchs de trois sets maintenant. Je ne me demande plus si je serai capable de tenir le coup."

Au troisième tour, Bouchard fera face à la Tchèque Barbora Strycova La 36e joueuse mondiale a vaincu la jeune Britannique issue des qualifications Heather Watson 6-4, 6-2. Les deux femmes se sont affrontées quatre fois en carrière, Bouchard ayant le dessus 3-1. Strycova a toutefois remporté leur dernière duel, au Masters de Madrid l'an dernier.

Une autre tête de série s'est aussi fait montrer la sortie, soit Victoria Azarenka, classée quatrième, éliminée par Irina-Camelia Begu 6-3, 6-2.

Sans chercher d'excuses pour ce revers subi contre la 35e au monde, Azarenka a indiqué qu'elle était toujours ennuyée par la blessure au dos qui l'a forcée à l'abandon au Masters de Madrid, la semaine dernière.

Timea Bacsinszky, tête de série no 11, a eu plus de chance, battant l'Ukrainienne Lesia Tsurenko 6-2, 6-4.

Dans le tableau masculin, Raonic n'a jamais été en mesure de trouver son rythme face à Kyrgios, qui a remporté les trois derniers duels entre les deux tennismen.

L'Australien a réussi six as contre trois pour l'Ontarien, qui a aussi permis trois bris de service en 10 occasions à son adversaire.

Pour Raonic, il s'agit d'un premier tournoi où il n'atteint pas les quarts de finale en 2016.

De leur côté, Roger Federer, Novak Djokovic, Andy Murray et Rafael Nadal ont tous atteint le troisième tour en deux sets.

Federer, tête de série no 3, a d'abord démontré toute l'étendue de son talent dans un gain de 6-3, 7-5 contre l'Allemand Alexander Zverev.

Malgré son palmarès impressionnant, Federer tente de remporter le tournoi pour la première fois. Il affrontera au troisième tour la 13e tête de série Dominic Thiem, qui a vaincu le Portugais Joao Sousa 6-3, 6-2.

Djokovic, le favori qui tente de remporter le tournoi pour la troisième fois d'affilée et la quatrième au total, a eu raison du Français issu des qualifications Stéphane Robert 7-5, 7-5.

Robert a frappé plus du double de coups gagnants que Djokovic, 33 contre 16, mais il a conservé le même ratio pour les fautes directes, 32 contre 14.

Classé deuxième, Murray n'a jamais été ennuyé au service contre le qualifié kazakh Mikhail Kukushkin, qu'il a vaincu 6-3, 6-3.

En soirée, Nadal, tête de série no 5, a défait l'Allemand Philipp Kohlschreiber par la même marque.

VOIR AUSSI

Galerie photoEugenie Bouchard aux Internationaux d'Australie 201 Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter