POLITIQUE
09/05/2016 04:49 EDT

La ministre Lebouthillier remet les pendules à l'heure sur les 40 députés libéraux du Québec (VIDÉO)

OTTAWA – Une ministre du gouvernement Trudeau a voulu faire taire les critiques de l’opposition qui accusent ses collègues du Québec de rester les bras croisés.

La semaine dernière, le lieutenant québécois du NPD, Alexandre Boulerice, avait accusé les 40 députés libéraux de se « cacher » quand vient le temps de défendre les intérêts de leur province.

Cette fois-ci, c’est le chef intérimaire du Bloc québécois, Rhéal Fortin, qui a pris la parole pour déplorer le silence des députés dans les enjeux du lait diafiltré et du pipeline Énergie Est, entre autres.

« En refusant de respecter les consensus québécois, est-ce qu’il faut comprendre que le gouvernement souhaite confirmer que la seule façon pour le Québec de décider de ce qui se passe sur son territoire, c’est d’acquérir son indépendance? » a-t-il demandé.

La question a visiblement piqué la ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, puisqu’elle a répondu que le Bloc québécois avait « détruit » l’activité économique dans sa région au courant des 20 dernières années.

« Je suis très fière des 40 députés du Québec qui vont travailler pour le Canada, qui vont travailler pour représenter les régions et vont travailler pour développer l’économie au Canada », a martelé la recrue libérale.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Élections fédérales: 10 recrues du Québec à surveiller Voyez les images