BIEN-ÊTRE
09/05/2016 03:56 EDT | Actualisé 09/05/2016 03:59 EDT

Comme Gucci, Antonio Marras va faire défiler hommes et femmes ensemble

MILAN, ITALY - APRIL 12:  (EDITORS NOTE: Image has been desaturated.) Designer Antonio Marras and elle.it director Luca Lanzoni pose at the Elle.it lounge during the Milan Design Week on April 14, 2016 in Milan, Italy.  (Photo by Vittorio Zunino Celotto/Getty Images)
Vittorio Zunino Celotto via Getty Images
MILAN, ITALY - APRIL 12: (EDITORS NOTE: Image has been desaturated.) Designer Antonio Marras and elle.it director Luca Lanzoni pose at the Elle.it lounge during the Milan Design Week on April 14, 2016 in Milan, Italy. (Photo by Vittorio Zunino Celotto/Getty Images)

Le styliste italien Antonio Marras a annoncé lundi qu'à partir de septembre 2017, il présenterait comme Gucci ses collections hommes et femmes à la Fashion Week féminine de Milan, dont le rendez-vous masculin continue ainsi de se déplumer.

« Il est temps de présenter les collections homme et femme ensemble. De plus, elles tendent à devenir les deux faces d'une même âme qui, ensemble, se complètent », a-t-il expliqué dans un communiqué.

« Je suis sûr que cette nouvelle étape aidera à représenter encore plus mon univers, sans frontières », a ajouté le styliste sarde, qui avait déjà inclus des vêtements féminins dans ses défilés masculins ces dernières saisons.

Début avril, la marque de luxe italienne Gucci avait annoncé la même décision.

« Cela me semble naturel de présenter les collections homme et femme ensemble. C'est la façon dont je vois le monde aujourd'hui », avait expliqué le directeur artistique de Gucci Alessandro Michele, tout en reconnaissant aussi un intérêt pratique à l'abandon d'un calendrier masculin spécifique.

La semaine dernière, la marque italienne Brioni, spécialisée dans les costumes sur mesure et filiale comme Gucci de Kering, avait aussi annoncé son départ de la Fashion Week masculine de Milan pour présenter à Paris en juillet la première collection de son tout nouveau directeur de la création, Justin O'Shea.

Contrairement à Gucci et Antonio Marras, qui restent fidèles au processus traditionnel de création puis de fabrication, Brioni a aussi cédé aux sirènes du « see now, buy now », (« vous voyez, vous achetez »), une tendance croissante consistant à présenter des vêtements disponibles immédiatement à la vente.


L'évolution de la Fashion Week de Paris ci-dessous


Galerie photoLa Fashion Week de Paris à travers les années Voyez les images

À VOIR AUSSI

Abonnez-vous à HuffPost Québec Style sur Facebook
Suivez HuffPost Québec Style sur Twitter