NOUVELLES
08/05/2016 03:19 EDT | Actualisé 08/05/2016 03:19 EDT

Comment les voitures autonomes pourraient rendre les villes aux piétons (PHOTOS)

Dimanche 8 mai, la plus belle avenue du monde est interdite aux voitures. La piétonnisation des Champs-Élysées, à Paris, aura dès lors lieu le premier dimanche de chaque mois.

Cette initiative pour rendre la capitale française aux piétons aura pourtant du mal à dépasser le stade du symbole, les transports en commun de Paris étant déjà saturés et les choses n'allant pas en s'améliorant. Mais à long terme, l'espoir réside peut-être dans la technologie et notamment dans la révolution à venir des voitures autonomes.

Le cabinet d'ingénieurs WSP/Parsons Brinckerhoff a récemment publié un rapport dédié à l'impact de ces véhicules sur les villes de demain. Les auteurs estiment que dans 5 ans, la technologie de voiture sans conducteur sera bien comprise et que d'ici à 2040, elle "offrira un mode de transport totalement nouveau". On parle ici bien sûr d'automobiles entièrement autonomes, pouvant aller d'un point A à un point B dans toutes les circonstances, sans besoin de contrôle humain.

Un centre-ville réapproprié par les piétons

Plus spécifiquement, le rapport a imaginé les changements sur des lieux existants du Royaume-Uni: un grand centre-ville, une banlieue résidentielle, une autoroute et une petite ville. "Les voitures autonomes ont le potentiel d'améliorer la qualité de vie, la croissance économique, la santé et les connexions sociales, en proposant une mobilité pratique et bon marché pour tous, peu importe notre localisation, notre âge ou notre capacité à conduire", affirme le rapport.

Les auteurs imaginent par exemple une "zone pour voitures autonomes" en centre-ville, où seules celles-ci sont autorisées.

Les éléments qui seront devenus obsolètes à l'ère de la voiture autonome sont marqués en rouge dans l'image ci-dessus. Il pourrait y avoir bien moins de voies et donc d'espace attribué aux véhicules. De même, les panneaux signalétiques n'auraient pu lieu d'être.

Des arbres à la place des feux

En effet, dans la théorie, si tous les véhicules circulants sont autonomes, les algorithmes et capteurs leur permettent de réagir bien plus rapidement qu'un être humain. Les voitures pourront également communiquer entre elles, afin de faciliter le trafic. En 2012, l'Université d'Austin dévoilait dans une vidéo un nouveau système de carrefour dédié aux véhicules autonomes. L'animation montrant ce que cela pourrait donner parle d'elle-même:

Spur, une ONG de San Fracisco travaillant sur l'urbanisme, a aussi imaginé un futur où la voiture autonome sera le mode de transport dominant. En 2014, elle a publié un rapport réalisé avec des cabinets d'architectes. Le constat est similaire, comme on peut le voir sur ces photos avant/après. Le rapport estime que sur les grands boulevards urbains, 80% de la largeur est dédiée à la route. Ce chiffre pourrait être réduit à 20% et donner ainsi plus d'espace aux piétons et aux espaces verts.

Galerie photo Les 7 voitures que les acheteurs regrettent le plus Voyez les images