NOUVELLES
07/05/2016 11:47 EDT | Actualisé 08/05/2017 01:12 EDT

WEC/Six Heures de Spa: Audi gagne devant Porsche et Rebellion

L'Audi R18 de Loïc Duval, Lucas di Grassi et Oliver Jarvis a remporté samedi soir les Six Heures de Spa-Francorchamps, une course à rebondissements servant de dernière répétition avant les 24 Heures du Mans.

A une heure et demie de l'arrivée, Loïc Duval n'y croyait plus: "Nous sommes hors du coup, notre voiture glisse trop de l'avant, maintenant on va juste essayer de la garder sur la piste", disait le Français.

C'est là que la Toyota de tête a abandonné, quand Kazuki Nakajima, alors au volant de sa TS050 Hybrid portant le N.5, est rentré définitivement dans son stand et a vu ses espoirs de victoire s'évanouir.

L'Audi N.8 a finalement gagné devant la Porsche 919 Hybrid de Romain Dumas, Neel Jani et Marc Lieb, accablée de petits soucis techniques pendant toute la course. Mais moins que la voiture-soeur, celle de Mark Webber, partie en pole position et finalement 27e, après un changement de boîte de vitesses pour clôturer une journée pourrie.

La surprise de cette 2e manche (sur 9) du Championnat du monde d'endurance (WEC) a été le tir groupé des Rebellion privées et non-hybrides, donc moins puissantes, aux 3e et 4e rangs. Le meilleur résultat d'ensemble en WEC pour la petite écurie suisse, bien aidée par son équipe de pilotes très expérimentés. Et de bon augure avant Le Mans, en cas de cascade d'incidents pour les trois marques qui dominent la catégorie-reine.

Audi a ainsi pris sa revanche sur la manche d'ouverture à Silverstone, quand l'autre Audi R18 de Benoît Tréluyer, la N.7, avait été privée de sa victoire, plusieurs heures après l'arrivée, en raison d'un problème de conformité à l'avant.

Dans la catégorie LMP2, celle des petits prototypes, l'écurie Alpine-Signatech a gagné in extremis, grâce à un joli dépassement de Nicolas Lapierre à cinq minutes de l'arrivée.

Les 24 Heures du Mans auront lieu les 18 et 19 juin, avec deux Audi, deux Porsche et deux Toyota candidates à la victoire. Et en prélude la Journée Test, le 5 juin sur le grand circuit de la Sarthe.

dlo/tba