POLITIQUE
07/05/2016 06:53 EDT

Parti conservateur du Canada: le candidat Maxime Bernier veut être un chef «authentique»

Maxime Bernier compte miser sur son authenticité pour récolter plus d’appuis dans la course à la direction du Parti conservateur du Canada.

De passage à la conférence Génération trompée qui porte sur l’endettement public, à Québec, le candidat a déclaré qu’il ne changerait pas pour «plaire à des groupes de pression».

«Si l’on veut être crédible, je pense qu’il ne faut pas faire de compromis sur ses principes. Il faut parler de ce en quoi on croit avec passion et avec conviction. C’est sûr que ça va déplaire. Mais on n’est pas en politique pour plaire à tout le monde.»

Maxime Bernier lors du dépôt de sa candidature, au début du mois d'avril.

Le député de Beauce préconise la réduction de la taille de l’État et veut éliminer les subventions aux entreprises – dont Bombardier – afin de laisser le libre-marché décider de leur sort.

Il pense d’ailleurs que le Parti conservateur du Canada est prêt à élire un chef «authentique» qui ne fera pas de compromis sur ses principes.

«Lorsqu’on plait à tout le monde, on déplait à tout le monde. Et lorsqu’on dit des choses qui peuvent sembler controversées, au moins, on va gagner le respect de nos ennemis politiques», a-t-il indiqué.

Un serment pour éliminer la dette

S’il devient premier ministre, Maxime Bernier promet de livrer un budget équilibré dans les 24 mois suivant son entrée en poste.

Le candidat a signé le «Serment pour la protection des générations futures» de Génération trompée, s’engageant du coup à rembourser la dette fédérale s’il devait succéder à Justin Trudeau à la tête du gouvernement.

Il s’agit de son premier engagement formel depuis qu’il a déposé sa candidature pour devenir chef du Parti conservateur du Canada.

Le lancement officiel de la campagne de Maxime Bernier se tiendra à Sainte-Marie, en Beauce, le dimanche 15 mai dès 10h30. Il compte présenter sa «vision pour le Canada» à ce moment-là.

«Les prochains mois pour moi vont être intéressants, a-t-il dit à Québec. Je veux parler d’économie, je veux parler de liberté, je veux parler de respect, je veux parler d’équité.»

L’élection du prochain chef conservateur aura lieu le 27 mai 2017.

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Parti conservateur: qui sont les candidats? Voyez les images