NOUVELLES
07/05/2016 06:54 EDT | Actualisé 08/05/2017 01:12 EDT

Le nouveau maire Sadiq Khan promet de représenter tous les Londoniens

DUBLIN — Sadiq Khan a un message clair et simple: il sera le maire de tous les Londoniens, et ce, peu importe leur religion ou leur absence de religion.

M. Khan a célébré son éclatante victoire, samedi, dans le cadre d'une cérémonie multiconfessionnelle dans une cathédrale anglicane de la capitale britannique en compagnie du chef de police de la ville, de leaders religieux chrétiens et juifs ainsi que de vedettes de la scène, de la télévision et du cinéma.

Les gens rassemblés ont ovationné le nouveau maire lorsque ce dernier a promis d'être «un homme de la rue approchable» pour les quelque 8,2 millions habitants de Londres, parmi lesquels figurent plus d'un million de citoyens qui, comme lui, sont musulmans.

Sadiq Khan, un fils d'immigrants pakistanais ayant été un avocat spécialisé en droits de la personne avant de devenir le premier membre du Parlement britannique musulman en 2005, a dit être déterminé à diriger l'administration la plus transparente, engagée et accessible que la ville n'aura jamais connue, et de représenter chaque communauté, chaque quartier.

Il a ajouté que c'était pour cette raison qu'il avait choisi de tenir la cérémonie de signature pour son nouveau poste dans la cathédrale de Southwark, au coeur de Londres, entouré de Londoniens de toutes les origines et de tous les milieux.

Le travailliste Sadiq Khan a triomphé en dépit d'une campagne des conservateurs visant à ternir sa réputation en lui prêtant de la sympathie pour les extrémistes islamistes. Les partisans de M. Khan ont soutenu que son message, soit que sa victoire montrerait au reste du monde à quel point le Royaume-Uni est ouvert et tolérant, était beaucoup plus fort.

Des membres musulmans du Parti conservateur ont exprimé de la honte et de la colère par rapport aux attaques de leur formation politique contre l'aspirant maire, disant qu'elles avaient alimenté le racisme et l'intolérance.