NOUVELLES
07/05/2016 10:31 EDT | Actualisé 08/05/2017 05:12 EDT

Le narcotrafiquant mexicain «El Chapo» transféré dans une prison près du Texas

MÉXICO — Le baron de la drogue mexicain Joaquin «El Chapo» Guzman, qui s'est évadé à deux reprises et se bat contre son extradition vers les États-Unis, a été transféré dans une prison située dans le nord du Mexique, près de la frontière du Texas, tôt samedi matin.

Les avocats du narcotrafiquant, qui été recapturé en janvier, ont présenté de multiples appels pour éviter que leur client ne soit remis à la justice américaine, et les autorités mexicaines ont indiqué qu'il faudrait attendre jusqu'à un an avant d'obtenir un verdict final sur cette question. Rien ne permet de croire pour le moment que ce transfert pourrait être le signe que ce processus soit sur le point de se terminer.

Selon le gouvernement mexicain, le patron du cartel de Sinaloa a quitté l'établissement à sécurité maximale Altiplano, près de Mexico, pour se rendre à un centre de détention de Ciudad Juarez. Le ministère de l'Intérieur a précisé que des travaux visant à renforcer la sécurité à Altiplano étaient à l'origine de ce changement.

La Commission nationale de la sécurité du Mexique a déclaré dans un communiqué que le transfert respectait les protocoles de sécurité, ajoutant qu'elle avait déplacé plus de 7400 prisonniers à travers le pays dans le cadre d'une stratégie mise en place en septembre dernier.

Michael Virgil, l'ancien chef des opérations internationales de l'agence de lutte contre les stupéfiants des États-Unis (DEA), a affirmé que Joaquin Guzman avait été transféré en raison de préoccupations relatives à la sécurité. M. Vigil, qui a dit avoir discuté du sujet avec des dirigeants mexicains, n'a pas fourni de détails sur ces préoccupations ni sur les responsables avec qui il avait parlé.

Jose Refugio Rodriguez, un avocat d'«El Chapo», a confirmé que ce dernier avait été envoyé à la prison Cefereso no 9. Il a indiqué que l'équipe de défense du narcotrafiquant n'avait pas été avisée à l'avance du transfert et que l'un des avocats était en route pour Ciudad Juarez dans le but de voir leur client.

La première évasion de Joaquin Guzman remonte à 2001. Retrouvé en 2014 et incarcéré à Altiplano, il a réussi à s'échapper l'année suivante grâce à un tunnel de plus d'un kilomètre creusé sous le plancher de la douche de sa cellule.

La marine mexicaine l'a arrêté de nouveau en janvier dans l'État de Sinaloa après qu'il eut fui la maison où il se terrait en passant par un collecteur d'eaux pluviales.

Il a été renvoyé à Altiplano et soumis à des règles de sécurité très strictes, incluant une surveillance constante par caméra.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le dernier repère d'El Chapo Voyez les images