NOUVELLES
06/05/2016 23:25 EDT | Actualisé 07/05/2017 01:12 EDT

Espagne/37e journée: le derby Barça-Espanyol, ou le fantôme du "Tamudazo"

Un air de déjà-vu en Championnat d'Espagne: le FC Barcelone reçoit l'Espanyol dans un derby peut-être décisif pour le titre, dimanche lors de la 37e et avant-dernière journée, neuf ans après un mémorable doublé de l'attaquant Raul Tamudo qui avait privé le Barça du sacre.

Cet épisode de la saison 2006-2007, rebaptisé "Tamudazo" ("Le coup de Tamudo") par la presse, est resté comme un traumatisme pour le club blaugrana et un fait de gloire pour l'Espanyol, souvent relégué dans l'ombre de son prestigieux voisin.

"Ce n'est pas un match comme les autres, pour ce qu'il a signifié pour les +Espanyolistes+, pour le FC Barcelone et pour la Liga", a reconnu cette semaine Raul Tamudo, récemment retraité, dans les colonnes du quotidien Marca.

A l'époque, l'attaquant international espagnol avait joué un très mauvais tour au Barça en réussissant un doublé au Camp Nou pour arracher un match nul 2-2.

C'était, déjà, lors de l'avant-dernière journée et cette contre-performance avait permis au Real Madrid, entraîné par Fabio Capello, de doubler sur le fil le Barça de Frank Rijkaard pour s'adjuger la Liga 2006-2007.

Alors que les derbies récents penchent largement en faveur du Barça, ce résultat est resté dans l'histoire des confrontations entre le Football Club Barcelone et le Real Club Deportivo Espanyol, rivaux depuis leur premier duel disputé en 1900.

Ce week-end, l'histoire pourrait bégayer: même s'il disposait d'une large avance fin mars, le FC Barcelone (1er, 85 pts) s'est effondré en avril avec trois défaites consécutives et a laissé revenir ses poursuivants, l'Atletico Madrid (2e, 85 pts) et le Real Madrid (3e, 84 pts).

Si le Barça remporte ses deux derniers matchs, il est assuré de conserver son titre de champion d'Espagne, en vertu d'une différence de buts particulière favorable vis-à-vis de ses deux rivaux madrilènes.

Mais tout faux pas dimanche (15h00 GMT) face aux "Pericos" serait probablement synonyme de perte du titre en Liga.

Selon le défenseur Gerard Piqué, l'enjeu sportif suffit à motiver les joueurs du Barça, au-delà de l'envie d'effacer le traumatisme du "Tamudazo".

"Nous ne pouvons pas laisser échapper la Liga. La motivation de la gagner nous suffit", a prévenu le joueur catalan.

jed/ig