NOUVELLES
07/05/2016 08:23 EDT | Actualisé 08/05/2017 01:12 EDT

Brésil: Havelange, cent ans dans la solitude

De héros à paria: Joao Havelange avait invité à son centenaire la famille olympique dès 2009, lorsque Rio de Janeiro avait obtenu l'organisation des JO-2016, mais l'ex-président de la Fifa fêtera finalement ses cent ans dans l'indifférence générale dimanche.

"Je vous invite à venir fêter mes 100 ans à Rio en 2016", avait-il lancé devant le Comité international olympique (CIO). Président de la Confédération brésilienne des sports (CBD) entre 1956 et 1974, puis de la Fifa (1974-1998), cet homme à grande stature, autant par sa taille que par son curriculum vitae, avait été l'un des artisans du succès carioca.

Sept ans plus tard, l'invitation est devenue lettre morte.

Car Jean-Marie Faustin Goedefroid Havelange (son vrai état-civil), né à Rio dans une famille belge pendant la Première Guerre mondiale, sent désormais le soufre: dans le scandale lié à la faillite de la société de marketing ISL, l'enquête a montré qu'il avait perçu des millions de dollars de commissions.

Havelange a démissionné du CIO en 2011 pour éviter une sanction du mouvement olympique au bout de 48 ans de présence. Il a aussi abandonné en 2013 son titre de président d'honneur de la Fifa.

"Il n'y a pas de fumée sans feu" et "les affaires contribuent à ce qu'on ne prévoie rien pour l'anniversaire", explique-t-on à l'AFP, sous couvert d'anonymat, au sein du mouvement olympique et des institutions sportives brésiliennes pour justifier leur silence à la veille du centenaire.

Ni le CIO, ni le Comité olympique du Brésil (COB), ni le Comité d'organisation des JO (Rio-2016) ne seront représentés. D'ailleurs, signe de cette désaffection, le Stade olympique Joao Havelange ne s'appelle plus que "Stade olympique"...

Interrogé par l'AFP, le président du COB et de Rio2016, Carlos Arthur Nuzman, a simplement estimé que le discours de Copenhague "invitant tous les membres du CIO à célébrer, en 2016, à Rio de Janeiro, l'organisation des premiers JO en Amérique du Sud, a été fondamental pour la victoire brésilienne. Les Jeux de Rio seront un grand cadeau pour commémorer son anniversaire".

- 'Petit frère' Blatter

Bref, le déjeuner dominical à Ipanema - un quartier chic de Rio - se fera en comité restreint et privé, avant une messe en son honneur lundi à 19h00 locales.

Sepp Blatter, son successeur à la tête de la Fifa en 1998, sera absent car il évite de quitter la Suisse depuis le déclenchement du scandale de corruption autour de la Fifa.

Mais il a adressé une lettre ouverte à son mentor, qui l'avait embauché comme directeur des programmes de développement en 1975: "Tu peux être fier, Jean, de fêter tes 100 ans aujourd'hui (dimanche) et moi, comme ton ami, ou comme ton petit frère - comme tu m'identifiais -, je suis fier de te présenter compliments mais avant tout, respect, considération et amitié".

La nouvelle direction de la Fifa s'est fait porter pâle, officiellement en raison de son congrès à Mexico jeudi et vendredi prochains.

"Je serai le seul représentant de la Fifa", avait annoncé un de ses directeurs, Walter Gagg, à l'AFP fin avril, ajoutant qu'il avait "la mission du président Gianni Infantino d'être aux festivités". Il a longtemps travaillé au côté du Brésilien, dont l'ancienne assistante, Marie-Madeleine Urlacher, sera également présente à Rio.

- Service minimum -

La Confédération brésilienne de foot (CBF) était injoignable.

Le ministre des Sports Ricardo Leyser "ne compte pas intervenir" car "il n'a jamais eu de relation avec Havelange, qui est d'une autre génération, qui a connu d'autres politiques", explique son service de presse.

On est très loin de la pluie d'hommages tombée sur un autre célèbre Brésilien devenu centenaire, l'architecte Oscar Niemeyer, en 2007.

Le club de coeur de Havelange, le Fluminense, n'a "rien programmé, pas même un hommage", confie son département communication. Il y aura le service minimum d'"un message sur le site et sur les réseaux sociaux, comme d'habitude".

L'année dernière, le club de Rio avait souhaité un joyeux 99e anniversaire "à son illustre supporter et président d'honneur" sur son site internet, avec notamment une vieille photo de lui en tenue de champion carioca de water-polo.

Havelange avait aussi participé deux fois aux JO, à Berlin-1936 en natation, puis à Helsinki-1952 en water-polo. C'était un autre siècle.

ybl-ebe/adc