NOUVELLES
07/05/2016 08:58 EDT | Actualisé 08/05/2017 01:12 EDT

Angleterre - Leicester: Bocelli chante pour lancer la fête tant attendue

Dans une ambiance incroyable, le chanteur d'opéra italien Andrea Bocelli a donné de la voix avant le coup d'envoi du match du nouveau champion d'Angleterre Leicester, samedi contre Everton, dans un King Power Stadium plein comme un oeuf et aussi électrique que le bleu du club.

L'artiste, monté sur une estrade au milieu de la pelouse et flanqué de son compatriote et entraîneur Claudio Ranieri, a fait monter la température d'un cran dans tout un stade et toute une ville qui bouillent d'impatience depuis lundi et l'officialisation du 1er sacre en 132 ans d'existence.

Entonnant ses tubes, Bocelli arborait un maillot du club à son nom tandis qu'à ses côtés, Ranieri, tentait de dissimuler son émotion.

Plusieurs heures avant le coup d'envoi, les alentours de l'enceinte étaient déjà bleues de monde, les couleurs des Foxes. Certains supporteurs s'étaient mêmes déguisés en pizza pour célébrer leur entraîneur italien.

"Je veux vous dire que nous sommes devenus champions parce que vous nous avez poussé, merci à tous", a déclaré celui-ci en préambule à la foule, dans laquelle avait pris place un groupe de supporteurs venus exprès de Thaïlande, le pays du propriétaire du club.

"Sans peur à jamais", proclamait un grand tifo dans l'une des tribunes latérales tandis que l'affiche du "Parrain" était parodiée au nom de Ranieri.

Sur les sites de revente, le prix des billets a lui dépassé les 10.000 euros.

En marge du début de la rencontre, une personne avait même amené un charriot pour acheter 240 numéros du programme officiel du match, afin de les distribuer ensuite à des amis ou de revendre un exemplaire historique.

La fête, qui doit maintenant se poursuivre sur le terrain, verra ensuite l'équipe soulever son trophée à l'issue de la rencontre contre les Toffees.

thw-cd/adc