6 raisons de découvrir Israël

sunset over the old port of Jaffa
sunset over the old port of Jaffa

Envie de sortir des sentiers battus lors de votre prochaine destination vacances? Pourquoi ne pas tenter le coup en Israël? Ce petit pays du Moyen-Orient, de plus en plus prisé par les voyageurs, offre des décors époustouflants où la culture, la religion et la modernité ne forment qu’un seul et heureux mélange de découvertes…

Que ce soit pour faire la fête à Tel-Aviv, voir des pèlerins cheminer vers la basilique du St-Sépulcre, visiter le gigantesque marché Mahane Yeouda de Jérusalem, apprendre quelques mots d’hébreu, rester stoïque devant le mur des Lamentations, ou encore flotter dans la mer Morte… Voici 6 bonnes raisons pour lesquelles vous devriez visiter Israël:

1- Pour manger!

Dès les premiers jours de votre périple, vous comprendrez rapidement que ce n’est pas le temps de débuter un régime! Sans contredit « destination gastronomique par excellence », Israël propose une combinaison de plats locaux et étrangers, d’influences méditerranéennes et du Moyen-Orient.

La cuisine israélienne regorge de saveurs et de couleurs, où les pitas (moelleux à souhait), le houmous (qui n’a rien à voir avec celui qu’on retrouve chez nous en épicerie!), le tzatziki, l’huile d’olive et les tomates sont omniprésents.

Vous devrez essayer la spécialité, les falafels, croustillants et parfaitement assaisonnés, ainsi que la shakshuka, fait d’un mélange d’épices et de tomates cuites dans une poêle en fonte, sur laquelle on ajoute un ou des œufs coulants. On sert le tout au milieu d’une table en guise de trempette, avec quelques pitas!

2- Faire la fête à Tel-Aviv

Certainement la ville la plus jeune et moderne d’Israël, où les entreprises technos pullulent, les jeunes font la fête, les joggeurs s’activent et où l’art occupe la majeure partie du paysage. Une mini New York en version plus européenne, avec la plage en bonus.

On ne fait pas un coin de rue à Tel-Aviv sans croiser un pub, une boutique haut de gamme, un bar branché, un resto tendance ou un petit café artistique.

Pour vraiment sentir toute la fébrilité de la ville, il faut sortir le jeudi soir, la veille du Shabbat, alors que les taxis et autobus convergent vers le centre-ville. Et, tout a été pensé pour que la soirée soit réussie, à commencer par les cocktails créatifs ou le verre de bulles servis dans la file d’attente pour entrer. Santé!

3- Flotter dans la mer Morte

Il serait impensable de voyager en Israël sans un bain dans la mer Morte. Mais conseil d’ami : éviter le rasoir quelques heures avant de vous y baigner, puisque composée de près de 34 % de sel, soit deux fois plus que dans l’océan, vous pourriez le regretter… Toutefois, c’est à la fois sa teneur élevée en sel, qui vous fera flotter à la surface sans aucun effort. Un sentiment inégalé!

Diminuant d’un peu plus d’un mètre par année, la mer Morte s’étend de la Syrie au Mozambique et comprend aussi le lac Tibériade et la mer Rouge. Les sites entourant la mer Morte sont d’un calme paisible et relaxant. Ainsi, c’est à cet endroit que l’on retrouve les meilleurs spas d’Israël.

Psst! Bonne nouvelle pour ceux et celles qui auraient tendance à attraper des coups de soleil. Se trouvant à 428 mètres au-dessous du niveau de la mer, ce qui en fait le niveau le plus bas du globe rendant ainsi le trajet des rayons UV plus long, vous aurez une meilleure chance de bronzer, plutôt que de bruler!

4- Contempler le Mur des Lamentations

Que vous soyez religieux ou non, le Mur des Lamentations vaut définitivement le détour. Avant d’atteindre le lieu de culte, soit le plus sacré de tous les sites juifs, il faut toutefois franchir les multiples points de fouilles. Des ballons captifs, munis de caméras de surveillance, sont aussi visibles dans le ciel, un peu partout autour du site.

Portant bien son nom, des centaines d’hommes et de femmes s’y rendent quotidiennement pour poser leur main sur le mur et déposer une prière entre les craques de pierres.

Deux fois par année, les prières, considérées comme sacrées, sont ramassées puis enterrées sur le mont des Oliviers, afin de laisser place à de nouvelles. Il est à noter que depuis quelques mois à peine, hommes et femmes peuvent profiter d’un espace de prières mixte.

5- Visiter la basilique du St-Sépulcre

Parce qu’il est impressionnant de voir tous ces pèlerins converger vers la basilique du St-Sépulcre, le site le plus sacré du christianisme, où Jésus aurait été crucifié, enterré et serait ressuscité.

Située au milieu des souks (marchés) de Jérusalem, près des quartiers musulman et chrétien, l’église est constamment remplie de pèlerins et de touristes. Des cérémonies religieuses y ont lieu tous les jours, pratiquement à toute heure du jour. Elle abrite les cinq dernières stations du chemin de Croix que Jésus aurait emprunté avant d’être cloué sur la Croix.

6- Aller au marché Mahane Yehuda

C’est en visitant les marchés, que l’on peut réellement sentir le pouls d’une ville.

À Jérusalem, tous les chemins conduisent à Mahane Yehuda, l’un des marchés les plus animés de la ville sainte, où les commerçants offrent épices, olives, noix, fruits et légumes à profusion. Impossible de résister à la panoplie de fruits séchés ou les différents assemblages de noix grillées. C’est également l’endroit bon marché pour se procurer quelques souvenirs.

Et à Tel-Aviv…

À Tel-Aviv, un arrêt au marché Camel doit aussi faire partie de votre parcours. Épices de toutes sortes, baklavas maison, huile d’olives, tahini et halva pour les becs sucrés (confiserie très sucrée à base de tahini), bijoux, mais surtout, les meilleurs falafels en ville.

Pour faire un peu de magasinage, la petite rue Shabazi offre une panoplie de petites boutiques, des galeries d’art et cafés. Prenez le temps de vous arrêter chez Anita, elle offre la meilleure crème glacée d’Israël, parole de locaux!

Découvrir Israël