NOUVELLES
04/05/2016 07:19 EDT | Actualisé 05/05/2016 07:27 EDT

Chevrolet dévoile la Jolt EV avec une autonomie de 500 kilomètres (mais pas vraiment)

Courtoisie

Chevrolet commercialisera en 2018 une Chevrolet Jolt, une voiture 100 % électrique dont l’autonomie est fixée à quelque 500 kilomètres, dans un format plus sportif que les Chevrolet Volt actuelles, ou que la Chevrolet Bolt prévue pour arriver cet automne. Du moins, on le croyait.

Ce qui semblait être une belle histoire et une poussée technologique intéressante s’est avéré, en fait, n’être qu’un canular de Matt Teske, un consultant en marketing.

LIRE AUSSI

La Chevrolet Bolt en photo

La nouvelle a d’abord envahi les réseaux sociaux, affirmant la venue de cette exceptionnelle voiture aux prétentions écologiques, sportives et économiques. Une visite sur le site de Chevyjoltev.com permet, par exemple, d’apprendre que la petite voiture est équipée de batteries lithium-ion de dernière génération.

http://Chevyjoltev.com

Les promesses du véhicule sont impressionnantes : 0-100 en moins de 5,0 secondes, 422 livres-pied de couple et une vitesse maximale anticipée de 192 kilomètres à l’heure. La Jolt serait aussi équipée, de série, d’un chargeur rapide (de type Superchargeur) capable de réduire considérablement le temps de recharge.

En mode 240 V, la Volt aurait besoin de 9 heures pour remplir totalement ses batteries et atteindre sa pleine autonomie.

Les batteries seraient aussi montées dans un ensemble profilé de faible dimension, malgré leur 65 kWh, et seraient dissimulées dans le plancher de la voiture, ce qui ne handicaperait pas les performances ou l’espace intérieur.

Bien sûr, en matière d’équipement, la Chevrolet Jolt recevrait un écran tactile de grandes dimensions (10.2 pouces), similaires à une tablette électronique et qui contrôlerait à la fois les fonctions divertissement, confort et énergétique de la voiture.

Une connectivité Wi-Fi, la compatibilité Apple CarPlay, et tout l’ensemble de systèmes électroniques de sécurité embarqués viendraient compléter la liste des accessoires de série disponibles sur la petite voiture.

Voiture dont le design est aussi fortement soigné et qui dispose d’une silhouette aérodynamique, affichant un coefficient de trainée de 0,24.

La meilleure de toutes les nouvelles, c’est que la Chevrolet Jolt, dont la venue serait prévue quelque part dans deux ans, serait aussi disponible pour moins de 30 000 $ une fois tous les incitatifs gouvernementaux en place.

Cette trop bonne nouvelle a cependant soulevé la curiosité des amateurs de voitures électriques aux États-Unis et au Canada, qui ont entrepris une véritable enquête sur le sujet. Résultat : jamais GM n’a enregistré la marque Jolt et même la recherche de l’adresse IP ayant servi à créer le site internet n’a aucun lien avec le manufacturier américain.

VOIR AUSSI

Galerie photo Chevrolet Cruze 2016 Voyez les images