DIVERTISSEMENT
03/05/2016 06:12 EDT | Actualisé 03/05/2016 06:13 EDT

Les duos terribles des Galas Juste pour rire 2016 (PHOTOS)

Pamela Lajeunesse

Parce que les deux font la paire et qu’à deux c’est mieux, c’est en duo que les humoristes animeront les Galas du 34e Festival Juste pour rire, du 18 au 24 juillet prochain, sous le thème des «rivalités des québécois».

Galerie photo Galas Juste pour rire Voyez les images

Après les «sept péchés capitaux» (2015), les «têtes de Turc» (2014) et les «obsessions» (2013), les mythiques soirées confronteront cette année des générations (Jeunes VS Vieux), des traits de caractères (Cérébral VS Impulsif, Rationnel VS «Fucké»), des idéaux politiques (Gauche VS Droite), des états matrimoniaux (Célibataire VS Couple) et des nationalités (Québec VS France). Tout en humour, bien sûr!

Voici donc un bref aperçu de chacun des six Galas Juste pour rire 2016, qui auront tous lieu à la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, à raison de deux représentations par soir (à 18h30 et 21h30).

On peut se procurer des billets en consultant le www.hahaha.com.

Québec VS France

Dates : 18 et 19 juillet

Animateurs : Rachid Badouri et Éric Antoine

Invités : Eddy King, Olivier Martineau, Baptiste Lecaplain et Mathieu Madénian.

Cérébral VS Impulsif

Date : 20 juillet

Animateurs : Cathy Gauthier et Laurent Paquin

Invités : Dominic et Martin, Olivier Martineau, Jean-François Mercier, Simon Gouache, François Massicotte (qui abordera le thème de la bipolarité) et des visages de la relève.

Ils ont dit : «Moi, c’est sûr que l’impulsivité, c’est un peu mon leitmotiv. Je suis une fille d’action. Je ne prends pas assez de temps pour me poser et réfléchir. J’agis, je suis très «sur le gun», comme on dit. J’ai des springs dans mes runnings! Je bondis!» - Cathy Gauthier.

«Ça ne sera pas nécessairement un gala d’opposition entre Cathy et moi. Ce sera entre le côté cérébral et impulsif, que tout le monde a, un peu. Le côté impulsif qui nous fait prendre des mauvaises décisions, parce qu’on aurait dû y réfléchir un peu, le côté cérébral qui nous fait faire de mauvais choix, parce qu’on y a justement trop réfléchi ou qui nous a fait rater des occasions… Les gens cérébraux sont souvent vus comme des gens un peu plates, qui sont dans leur tête ; des fois, on pourrait être un peu plus dans notre corps et dans notre cœur que dans notre tête!» - Laurent Paquin.

Célibataire VS Couple

Date : 21 juillet

Animateurs : Maxim Martin et Dominic Paquet (Réal Béland signe la mise en scène).

Invités : Mike Ward, Philippe Laprise, Simon Gouache, Korine Côté et «un chanteur hyper connu», dixit Maxim Martin, qu’on ne peut nommer pour l’instant. Et qui ne chantera pas à cette occasion!

Ils ont dit : «Dominic et moi avons tout vécu, et c’est ce qui va sortir au gala. Tous les deux, on a connu le couple et la vie de célibataires. Ce qui ne veut pas dire qu’on est pro l’un ou l’autre, ou anti l’un ou l’autre. Dans les deux domaines, on a des doctorats! (rires)» - Maxim Martin

«On veut garder secret qui incarnera le couple, et qui représentera le célibat…» - Dominic Paquet

Rationnel VS «Fucké»

Date : 22 juillet

Animateurs : Dominic et Martin et Les Denis Drolet

Invités : Mario Jean, Maxim Martin, Guillaume Wagner

Ils ont dit : «L’année dernière, on a eu tellement de fun à créer le numéro, à le pratiquer, à le faire sur scène, c’a été un bonheur. Quand Juste pour rire nous a proposé d’animer un Gala les quatre ensemble, on a accepté tout de suite!» - Dominic Sillon. (Dominic et Martin et Les Denis Drolet avaient offert un numéro de groupe au gala de Maxim Martin et Anaïs Favron, sur «l’envie», l’an dernier).

«À l’image, on pourrait penser que les rationnels sont d’un côté, et les «fuckés», de l’autre. Mais je tiens à préciser que Dominic et moi, on a une tournée qui s’intitule Fou, et qu’on a des moments où on est «fuck all» rationnels! (rires) Certaines personnes sont tellement rationnelles qu’elles en deviennent «fuckées», et d’autres sont tellement «fuckées» qu’elles en deviennent rationnelles!» - Martin Cloutier

«Juste de vivre sans arrêt avec un homme en faisant juste des niaiseries, c’est «fucké»! (rires)» - Vincent Léonard (le Denis «à palettes»)

Jeunes VS Vieux

Date : 23 juillet

Animateurs : Philippe Bond et Michel Barrette

Invités : François Morency, Les Denis Drolet, Julien Tremblay

Ils ont dit : « Tout le monde nous demande lequel de nous deux est le jeune, et lequel est le vieux. Mentalement, on est pas mal dans la même classe! (rires) On s’en va en secondaire 1!» - Philippe Bond

«On a doublé !» - Michel Barrette

«À la base, Michel et moi, on a le même style d’humour. On est des raconteurs. C’a commencé comme ça. La seule façon dont on va voir qui est jeune ou vieux, dans le gala, ce sera par rapport à nos références dans nos anecdotes. Les voitures, le nom des filles…» - Philippe Bond

«C’est flyé de penser qu’en 1979, j’ai peut-être rencontré quelqu’un sur la rue, avec une poussette et un bébé dedans, et qu’un jour, j’allais peut-être co-animer un gala Juste pour rire avec ce bébé-là…» - Michel Barrette (en référence à l’année de naissance de Philippe Bond).

«Le gala sera complètement éclaté et le défi, ce sera de regarder notre montre et de se limiter dans nos anecdotes. On s’est demandé longtemps si on prenait des invités avec nous! (rires) On a négocié! Ca dure 90 minutes, et on a chacun 45 minutes solides d’anecdotes!» - Philippe Bond

Gauche VS Droite

Date : 24 juillet

Animateurs : Guy Nantel et Guillaume Wagner

Invités : Adib Alkhalidey (qui comparera le couple à la politique), Jean-François Mercier, Julien Tremblay, Eddy King, Laurent Paquin

Ils ont dit : «L’humour, les gens pensent que c’est vraiment nos opinions, mais on est plus nuancés que ça, dans la vie. Moi, tout ce que je dis sur scène, c’est ce que je pense, mais c’est vraiment grossi, à la loupe. Dans la vie de tous les jours, je suis nuancé et capable de parler avec les gens! Si j’étais vraiment mon personnage de scène, personne ne voudrait me parler! (rires)» - Guillaume Wagner

«Moi aussi… mais personne ne veut me parler pareil! (rires) Je joue trop bien mon personnage…» - Guy Nantel