NOUVELLES
02/05/2016 08:28 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

Toutes les écoles de Détroit sont paralysées par des professeurs «malades»

DÉTROIT — Pratiquement toutes les écoles publiques de la ville de Détroit ont dû fermer leurs portes lundi quand le syndicat des enseignants a recommandé à ses enseignants de se porter malades pour la journée.

Le conseil scolaire de la ville avait annoncé pendant la fin de semaine qu'il n'aurait plus assez d'argent pour payer ses enseignants à compter de cet été.

Une porte-parole du conseil a indiqué par courriel, lundi matin, que 94 des 97 écoles seraient fermées pour la journée. Environ 46 000 élèves fréquentent les écoles du conseil.

La Fédération des enseignants de Détroit avait annoncé sa décision dimanche, au lendemain de l'annonce par le conseil scolaire qu'il n'aurait pas assez de fonds pour rémunérer les enseignants cet été sans un nouveau financement de l'État.

Le conseil scolaire de Détroit est présidé par Steven Rhodes, un ancien juge spécialisé des faillites. M. Rhodes a fait savoir samedi que le conseil sera incapable de financer les cours d'été ou les programmes d'éducation spécialisée au-delà du 30 juin.

La loi de l'État du Michigan interdit aux enseignants de déclencher la grève. Des dizaines de milliers d'élèves avaient été privés de leurs cours plus tôt cette année, quand leurs professeurs s'étaient à nouveau déclarés malades.