NOUVELLES
02/05/2016 01:15 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

Syrie: bombardements des Turcs et des coalisés contre le groupe État islamique

ISTAMBOUL — L'armée turque rapporte lundi que des tirs d'artillerie et des attaques de drones lancés par la coalition internationale menée par les États-Unis contre des positions du groupe État islamique en Syrie ont fait 63 morts parmi les militants djihadistes.

Ce bilan n'a pu être vérifié par les représentants de l'agence Associated Press.

L'agence de presse officielle turque Anadolu précise que les attaques ont aussi permis la destruction de lance-roquettes et de caches d'armes.

Les drones ont décollé de la base militaire d'Incirlik, dans le sud de la Turquie, à environ 120 kilomètres de la frontière avec la Syrie.

Ces attaques ont été lancées dimanche après que quatre roquettes tirées de la Syrie aient frappé la ville turque de Kilis, située à deux kilomètres de la frontière avec la Syrie, faisant huit blessés.

La région entourant Kilis est disputée par les militants de l'État islamique mais aussi par des rebelles syriens anti-gouvernementaux et par des militants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).