NOUVELLES
02/05/2016 07:24 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

Norvège: l'hélicoptère accidenté n'a pas envoyé de signal de détresse

Les autorités norvégiennes ont indiqué lundi ne pas avoir trouvé trace d'un signal de détresse de l'hélicoptère qui s'est écrasé vendredi en Norvège, tuant ses 13 occupants.

"Nous n'avons pas connaissance d'un signal de détresse envoyé depuis l'hélicoptère", a déclaré à l'AFP un responsable de l'Organisme norvégien d'enquête sur les accidents, Køåre Halvorsen. "Nous n'entendons rien de ce type" sur l'enregistreur des conversations, une des deux boîtes noires de l'appareil, a-t-il ajouté.

L'appareil, un EC225 Super Puma construit par Airbus Helicopters, s'était écrasé vendredi sur une petite île du littoral norvégien, en revenant d'une plateforme pétrolière de la mer du Nord, provoquant la mort de ses 13 occupants (11 Norvégiens, un Britannique et un Italien).

Il s'agit de l'accident d'hélicoptère le plus meurtrier qu'ait connu la Norvège depuis 1978 quand un Sikorsky S61 s'était abîmé en mer, tuant 18 personnes.

Les raisons de l'accident ne sont pas encore connues mais la piste technique semble privilégiée.

Des témoignages et des images capturées par des téléphones portables accréditent l'idée que le rotor principal s'est détaché de la carlingue avant le crash.

La contenu des boîtes noires, qui ont été retrouvées et décryptées, est "de bonne qualité" et va faire l'objet d'analyses en Norvège, a indiqué l'Organisme d'enquête sur les accidents. Il est assisté par des experts français du Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA) et britanniques de l'Air Accidents Investigation Branch (AAIB).

Des Super Puma ont été impliqués dans plusieurs accidents dans le secteur pétrolier britannique, certains mortels. Le plus grave remonte à 2009 lorsqu'un appareil s'était abîmé en mer au large de l'Écosse, tuant ses 16 occupants. Il s'agit néanmoins du premier accident mortel impliquant un EC225.

Dès vendredi, les autorités norvégiennes et britanniques de l'aviation ont cependant décrété une suspension des vols d'EC225 jusqu'à nouvel ordre.

phy/gab/cls

AIRBUS GROUP