NOUVELLES
02/05/2016 09:30 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

Les forces irakiennes reprennent à l'EI une route stratégique d'Al-Anbar

Les forces irakiennes ont réussi à prendre le contrôle d'une route dans la province occidentale d'Al-Anbar, réduisant l'isolement de la ville de Haditha, ont indiqué lundi des sources militaires.

Selon un communiqué du Commandement des forces conjointes qui coordonne la lutte contre le groupe extrémiste Etat islamique (EI), les forces ont repris aux jihadistes plusieurs villages le long de l'Euphrate.

La 7e division de l'armée qui progressait depuis la localité d'Al-Baghdadi vers le sud a réussi à rejoindre les forces du service de contreterrorisme qui avançaient depuis la localité de Hit vers le nord.

"La route est ainsi ouverte entre Hit et Haditha, en passant par Al-Baghdadi, après un siège de 18 mois imposé par les terroristes de Daech", a indiqué le communiqué, utilisant l'acronyme arabe de l'EI.

"Le siège de Haditha et d'Al-Baghdadi est brisé après la libération d'une autoroute stratégique entre Al-Baghdadi et Hit", a affirmé à l'AFP le responsable militaire de la zone, le général Ali Ibrahim Daboun.

Un responsable de tribus locales à Haditha a toutefois soutenu que la zone d'Al-Doulab, située à l'est d'Al-Baghdadi, était toujours aux mains de l'EI.

"Les gens sont pleins d'espoir mais personne ne prendra la risque de voyager sur cette route tant qu'Al-Doulab n'a pas été reprise", a affirmé par téléphone à l'AFP Cheikh Abdallah al-Joughaifi.

Haditha (210 km au nord-ouest de Bagdad) est la troisième ville de la vaste province d'Al-Anbar et se trouve près du deuxième plus grand barrage hydraulique du pays.

Elle a été la cible de nombreuses attaques depuis l'offensive fulgurante de l'EI en juin 2014 mais les tribus locales, opposées aux jihadistes, ont réussi à contrer les agressions.

Pendant des mois, la seule source d'approvisionnement de Haditha était la base militaire d'Al-Asad située à proximité et uniquement accessible par voie aérienne.

"L'armée s'attèle à retirer les engins explosifs pour permettre l'accès des vivres et des hydrocarbures par la route", a indiqué M. Daboun.

Les forces de sécurité, soutenues par l'aviation de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, ont repris d'importants territoires à l'EI au cours des derniers mois, mais les jihadistes contrôlent toujours de vastes zones au nord et à l'ouest de Bagdad.

str-ak/jmm/wd/mer/hj