NOUVELLES
02/05/2016 05:59 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

Le groupe Air France-KLM se dote d'un nouveau patron, expert en redressement d'entreprise

Le groupe Air France-KLM changera de patron d'ici fin juillet avec l'arrivée du PDG de l'opérateur français de transports en commun Transdev, Jean-Marc Janaillac, pour remplacer Alexandre de Juniac, parti rejoindre l'Association du Transport Aérien International (IATA).

Le conseil d'administration du groupe aérien a annoncé dans un communiqué avoir choisi dimanche de nommer Jean-Marc Janaillac, 63 ans, un ami du président français François Hollande qu'il a côtoyé sur les bancs de l'Ecole nationale d'administration.

A la tête de Transdev, spécialisé dans les transports en commun (trains, trams, bus, etc) depuis 2012, il y "a imposé doucement mais fermement une méthode qui a conquis ses collaborateurs", relevait lundi la lettre professionnelle Mobilettre.

"Jean-Marc Janaillac écoute beaucoup, protège quand il le faut", ajoutait le titre, saluant un "pragmatisme" qui "ne signifie pas l'absence de résolution".

En 2013, il a engagé un plan de redressement de l'entreprise - avec des cessions d'actifs et une augmentation de capital à hauteur de 560 millions d'euros - qui a porté ses fruits. En 2014, le groupe a affiché des bénéfices pour la première fois depuis sa fusion en 2011 avec l'entreprise Veolia Transports.

Avec Air France-KLM, le futur PDG héritera d'un groupe certes revenu dans le vert en 2015 après sept ans de pertes mais toujours en proie à des difficultés face à la concurrence des compagnies low cost dans les vols moyen courrier et de celles du Golfe sur le segment long courrier. Le groupe est aussi engagé dans des négociations délicates sur la productivité des pilotes d'Air France.

Le groupe Air France-KLM, qui compte quelque 100.000 salariés, a dégagé en 2015 un bénéfice net de 118 millions d'euros, grâce notamment à la baisse du prix du carburant et aux effets d'un premier plan de restructuration, au cours d'une année mouvementée sur le plan social.

En octobre, des négociations sur un plan de croissance avaient conduit à des débordements au retentissement mondial avec l'image de Xavier Broseta, le directeur des ressources humaines, torse nu, chemise déchirée par des employés après l'annonce de suppressions de postes.

Au cours de sa carrière, Jean-Marc Janaillac a notamment été directeur général du Service français du tourisme à New York entre 1984 et 1987 et président de l'Office du tourisme de Paris entre 2002 et 2004.

sw-hdu/prh/chp/nos/pjl