NOUVELLES
02/05/2016 08:48 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

L'UEFA en congrès pour élire une femme au comité exécutif et admettre ou non le Kosovo

L'UEFA se réunit en congrès mardi à Budapest pour élire pour la première fois de son histoire une femme à son comité exécutif, mais aussi décider de l'entrée ou non du Kosovo dans l'Europe du football.

C'est la première fois qu'une femme sera élue dans ce cadre, puisque auparavant elle était engagée par le gouvernement du foot européen.

Deux candidates postulent pour le poste: la Française Florence Hardouin, directrice générale de la Fédération française de football, ainsi que la Norvégienne Karen Espelund, déjà membre du comité exécutif de l'UEFA.

Autre vote attendu, celui sur l'admission ou non du Kosovo au sein de l'UEFA. Ancienne province serbe, le Kosovo a été le théâtre d'un conflit (1998-1999) entre indépendantistes albanais kosovars et forces de Belgrade. En février 2008, la majorité albanaise du Kosovo a proclamé l'indépendance de ce territoire, que la Serbie refuse de reconnaître.

Pour l'heure, le Kosovo est juste autorisé à jouer des matches amicaux par la Fédération internationale de foot (Fifa). L'UEFA compte pour l'heure 54 fédérations affiliées.

Ce congrès se tiendra sans président de l'UEFA, puisque le titulaire de la charge, Michel Platini, est dans l'attente du verdict du Tribunal arbitral du sport (TAS), plus haute juridiction sportive devant laquelle il a contesté vendredi sa suspension de 6 ans pour le fameux paiement controversé de 1,8 M EUR. Le TAS a indiqué qu'il rendrait sa décision au plus tard le 9 mai.

Dans l'attente de ce jugement, l'UEFA n'a pas nommé formellement de président par intérim. C'est le secrétaire général par intérim de l'UEFA, Theodore Theodoridis, qui s'exprimera en conférence de presse à l'issue du Congrès.

Le poste de N.2 de l'UEFA était vacant depuis le 26 février, date de l'élection de Gianni Infantino, ex-bras droit de Platini, au poste de président de la Fifa.

pgr/agu/tba