DIVERTISSEMENT
02/05/2016 09:42 EDT | Actualisé 02/05/2016 09:42 EDT

Julie Snyder, un cadeau pour «Tout le monde en parle»

Une entrevue qui pavait la voie à un retour à Radio-Canada? Plusieurs l’ont pensé, mais rien n’a été annoncé. Chose certaine, la direction de la chaîne publique se réjouit probablement des résultats du passage de Julie Snyder à Tout le monde en parle, dimanche.

Sans atteindre les faramineuses cotes d’écoute de La Voix, le touchant et authentique entretien accordé par l’ancienne «démone» de L’enfer c’est nous autres à Guy A. Lepage a rallié 1 620 000 curieux devant leur écran, selon les données préliminaires rapportées par Numeris, lundi, au lendemain de la diffusion de l’échange très médiatisé. C’est plus que la moyenne d’audience générale de la saison de Tout le monde en parle qui vient de s’achever, certaines éditions ayant chuté à quelques reprises sous le million de téléspectateurs, en raison de la forte compétition qu’opposait La Voix.

Julie ayant clamé que TVA ne lui a toujours rien proposé en vue de l’après-demi-saison du Banquier de l’automne prochain, voilà de quoi faire spéculer encore davantage. Comme l’a mentionné Dany Turcotte, les dirigeants de V ont peut-être beaucoup salivé, aussi, en entendant Julie affirmer qu’elle détient toujours les droits de Star Académie.

Et maintenant?

On n’aurait jamais pu prévoir, dimanche, pendant qu’on avait les yeux rivés sur le langage non-verbal de Julie Snyder, alors qu’elle se confiait comme on l’a rarement entendue le faire, que, moins de 24 heures plus tard, son ex-conjoint et père de ses enfants, Pierre Karl Péladeau, démissionnerait de ses postes de chef du Parti québécois et député de Saint-Jérôme, et quitterait définitivement la politique, pour des raisons familiales. Encore de la matière digne d’alimenter la machine à rumeurs. Julie Snyder et Pierre Karl Péladeau continueront-ils de faire front commun professionnellement? Après tout, ce dernier demeure encore actionnaire de contrôle de Québecor, même s’il n’a pas précisé, lors de sa conférence de presse très suivie de lundi, comment allait se dessiner son avenir en affaires.

Julie pourra-t-elle encore compter sur TVA, et vice-versa? La rupture de ces deux personnages publics plus grand que nature s’étendra-t-elle à leurs carrières respectives? Julie retournera-t-elle faire la pluie et le beau temps à Radio-Canada, après une désertion (et une «captivité à TVA», comme elle l’a dit à Tout le monde en parle) de près de 20 ans? Puis, si on continue d’hasarder d’autres hypothèses, la volte-face de Pierre Karl Péladeau pourrait-elle favoriser un nouveau rapprochement entre les ex-amoureux? Ceux-ci sont toujours en processus de médiation pour faciliter leur divorce. Ce ne sont là que pures fabulations, mais tout est possible.

Tant de questions susceptibles de faire exploser les réseaux sociaux dans les prochains mois…

Galerie photo «Tout le monde en parle», 1er mai 2016 Voyez les images