NOUVELLES
02/05/2016 09:08 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

Israël veut rouvrir un point de passage pour les marchandises avec la bande de Gaza

Le ministre israélien de la Défense Moshé Yaalon a annoncé lundi la réouverture prochaine au transfert de marchandises d'un des principaux points de passage entre Israël et la bande de Gaza, fermé depuis au moins 8 ans.

Il n'a cependant pas donné de date exacte pour la réouverture du point de passage d'Erez, au nord de l'enclave palestinienne, prévenant seulement que cela "n'arrivera pas demain ou après-demain".

"C'est notre intérêt qu'une quantité importante de camions chargés de denrées continue de passer à Gaza. C'est notre intérêt que les Gazaouis vivent dans la dignité. A la fois d'un point de vue humanitaire et parce que c'est une façon de protéger le calme, en plus de la dissuasion sécuritaire existante", a déclaré un porte-parole de M. Yaalon dans un communiqué.

M. Yaalon a aussi mentionné la nécessité de désengorger le point de passage de Kerem Shalom, seul point de passage des marchandises entre Israël et la bande de Gaza, au sud de l'enclave, et estimé qu'"au moins la moitié de ce qui passe à Kerem Shalom actuellement" serait redirigé vers Erez.

Israël soumet la bande de Gaza, dirigée sans partage par le Hamas, son ennemi, à un blocus terrestre, aérien et maritime depuis 2006. Limitée au nord et à l'est par le territoire israélien et à l'ouest par la Méditerranée, la bande de Gaza est aussi soumise au sud au blocus égyptien.

Israël contrôle tous les points de passage avec la bande de Gaza, à l'exception de celui de Rafah, sous contrôle égyptien. Le point de passage d'Erez a été fermé en 2008 au transport de marchandises.

dms/hj