NOUVELLES
02/05/2016 12:22 EDT | Actualisé 02/05/2016 12:23 EDT

Un feu de forêt menace Fort McMurray

Un feu brûle toujours à quelques kilomètres de la ville de Fort McMurray en Alberta et un état d'urgence local a été déclaré.

Le chef régional des pompiers de Wood Buffalo, Darby Allen, indique que le feu s'approche de certaines zones urbaines. « Un des problèmes est que le vent change très vite de direction », indique Darby Allen.

Les résidents de la communauté ont toutefois eu droit à un peu de répit durant la nuit. « La situation durant la nuit a été meilleure que nous l'anticipions », a déclaré Jordan Redshaw, le porte-parole de la municipalité régionale de Wood Buffalo.

« Le feu ne s'est pas étendu en direction est, vers les zones résidentielles, mais s'est dirigé vers le sud. Nous sommes en train d'évaluer vers où les flammes se dirigent et sur quelles zones nous devons concentrer nos efforts », ajoute-t-il.

Un feu de forêt menace la ville de Fort McMurray dans le nord-est de l'Alberta.  

Photo : CBC

L'ordre d'évacuation demeure en vigueur pour les secteurs de Prairie Creek, qui compte 500 résidents, et du parc de maisons mobiles de Centennial Trailer Park.

L'ordre d'évacuation obligatoire pour le quartier de Gregoire a quant à lui été abaissé à un avis volontaire pour les résidents à l'est de la rue Gregoire Drive et du boulevard Mackenzie et au nord du croissant Mackay et de la route Maclean. Le centre d'aide mis en place au MacDonald Island Park reste ouvert.

Les hélicoptères et les bombardiers n'ont pas pu travailler au cours de la nuit, mais ont repris leurs activités lundi matin.

Le caporal George Cameron de la GRC de Wood Buffalo demande aux gens d'éviter les secteurs dangereux.

Le feu s'étend sur une superficie de 130 hectares.

Deux autres incendies sévissent aussi dans la région de Fort McMurray, mais ces derniers sont maîtrisés.

Mauvaise qualité de l'air

La région est toujours sous un lourd couvert de fumée et un avis de mauvaise qualité de l'air a été émis pour la région.

Environnement Canada indique que du temps chaud et sec est prévu pour le reste de la semaine et que de la fumée pourrait réduire la visibilité dans certains secteurs.

« Des niveaux élevés de particules pourraient persister par endroits jusqu'à ce que le feu soit éteint ou contrôlé. Une toux inhabituelle, l'irritation de la gorge, des maux de tête et l'essoufflement comptent parmi les symptômes possibles. Les enfants, les aînés et les personnes atteintes d'une maladie cardiovasculaire ou pulmonaire, comme l'asthme, sont plus à risque », indique Environnement Canada dans un communiqué. Il recommande aux gens qui ont de la difficulté à respirer de rester à l'intérieur et de garder les fenêtres fermées.