NOUVELLES
02/05/2016 11:58 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

Egypte: 15 jours de détention pour deux journalistes après un raid dans leur syndicat

Le parquet égyptien a ordonné lundi de placer en garde à vue de 15 jours deux journalistes arrêtés la veille lors d'un raid dans les locaux de leur syndicat au Caire, ont indiqué des sources judiciaires.

Les journalistes Amro Badr et Mahmoud Saqqa sont accusés "d'inciter à manifester" et "d'appeler au rassemblement et à la chute du régime", en violation d'une loi controversée interdisant tout rassemblement public qui ne serait pas préalablement autorisé par le ministère de l'Intérieur, selon ces sources.

Il seront placés en garde à vue pendant 15 jours, ont-elles ajouté.

Le raid de la police dimanche soir dans les locaux du syndicat et l'arrestation des deux journalistes ont suscité la colère dans les milieux de la presse qui ont ont appelé à la démission du ministre de l'Intérieur, condamnant une attaque "barbare" et une "atteinte à la dignité des journalistes".

Les deux journalistes dirigent le site d'information yanair.net, critique du président Abdel Fattah al-Sissi.

Amro Badr avait affirmé vendredi que la police avait mené un raid à son domicile et chez son collègue Mahmoud Saqqa, après quoi les deux journalistes ont annoncé samedi qu'ils entamaient un sit-in dans le siège du syndicat pour protester contre les agissements "arbitraires de la sécurité et les descentes de la police".

M. Saqqa avait annoncé sur Facebook sa participation à une manifestation contre la rétrocession de deux îles à l'Arabie saoudite.

A l'appel de militants de gauche et laïcs, plus d'un millier de personnes avaient manifesté le 15 avril dans le centre du Caire en demandant la "chute du régime" du président Sissi.

Depuis que M. Sissi, alors chef de la toute puissante armée, a destitué en 2013 l'islamiste Mohamed Morsi, premier président démocratiquement élu en Egypte, son régime a tué des centaines de manifestants pro-Morsi mais aussi emprisonné de nombreux opposants laïcs et libéraux.

ht/hj/mer