NOUVELLES
02/05/2016 04:25 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

Des feux de forêt continuent à faire rage en Inde

LUCKNOW, Inde — Des feux de forêt gigantesques qui ont déjà fait sept morts brûlent toujours dans le nord de l'Inde.

Les flammes ont notamment ravagé des sections de deux réserves naturelles consacrées aux tigres.

Le gouvernement déconseille tout voyage dans la région des Himalayas, qui est très prisée à ce temps-ci de l'année en raison de ses températures plus fraîches. Des centaines de touristes ont renoncé à s'y rendre.

Des dizaines d'incendies échappent à tout contrôle dans l'État d'Uttarakhand et dans l'État voisin d'Himachal Pradesh.

Le gouvernement indien a mobilisé des hélicoptères militaires pour arroser des sinistres qui recouvrent près de 23 kilomètres carrés de forêts de pins. Au total, ce sont 9000 pompiers, soldats et gardes forestiers qui ont été déployés pour combattre les flammes.

Aucun village n'a encore été évacué.

Les incendies ont débuté tôt en février, après un hiver particulièrement sec et deux ans de pluies de la mousson décevantes. Ils brûlaient hors de contrôle la semaine dernière. Treize districts de l'Uttarakhand sont touchés et six de l'Himachal Pradesh.

Les incendies aggravent une pollution atmosphérique déjà élevée dans le nord de l'Inde, en plus de détruire des écosystèmes. Ils interfèrent notamment avec la reproduction de nombreux oiseaux dont les nids ou les oeufs ont été détruits.

Environ cinq kilomètres carrés des terres protégées ont brûlé dans les parcs nationaux Corbett et Rajaji, qui abritent des tigres. Aucun tigre ne semble toutefois avoir été tué. Les deux parcs ont une superficie totale de 1340 kilomètres carrés.

Les autorités indiennes se questionnent sur l'origine des incendies. Quatre hommes qui auraient allumé des flammes pour dégager la forêt en lien avec un projet immobilier sont interrogés.

Le ministre de l'Environnement, Prakash Javdekar, révèle qu'il y a eu plus de feux pendant les quatre premiers mois de cette année que le total de 2013, 2014 et 2015.