NOUVELLES
02/05/2016 11:25 EDT | Actualisé 03/05/2017 01:12 EDT

Démission PKP: un départ «immensément triste», dit François Bonnardel

QUÉBEC — Le démission du chef péquiste Pierre Karl Péladeau est «immensément triste», a déclaré lundi le leader parlementaire caquiste François Bonnardel.

Il a souhaité à M. Péladeau que son retrait de la politique lui permette de régler sa situation familiale.

Dans une entrevue, M. Bonnardel n'a pas voulu spéculer sur les retombées du départ de M. Péladeau pour la Coalition avenir Québec (CAQ).

De son côté, le chef caquiste François Legault a salué le courage de son adversaire, qui a fait le saut dans l'arène politique il y a deux ans.

M. Legault s'est dit touché par le choix que M. Péladeau a fait de quitter ses fonctions pour des raisons familiales.

Selon le chef caquiste, la vie active que nous amène la politique est exigeante et impose des sacrifices importants.

«Avant la politique, il y a la vie et la famille, a-t-il déclaré dans un communiqué. Comme père de famille, je suis personnellement touché par le choix exprimé par Pierre Karl Péladeau. Je comprends son choix. La famille doit toujours être notre priorité. C'est ce qu'il y a de plus important après tout et je souhaite de tout cœur à Pierre Karl Péladeau de retrouver ses proches qu'il aime tant.»