NOUVELLES
02/05/2016 09:36 EDT | Actualisé 02/05/2016 09:50 EDT

Deux corps d'alpinistes retrouvés dans l'Himalaya 16 ans après leur disparition

ROBERTO SCHMIDT via Getty Images
TO GO WITH Nepal-quake-Everest-tourism-mountaineering,FOCUS by Ammu KannampillyThis photograph taken on April 20, 2015 shows a view of Mount Everest (C-top) towering over the Nupse-Lohtse massif (foreground) from the village of Tembuche in the Khumbu region of northeastern Nepal. Sherpas, thought to be of Tibetan origin, have a long and proud history of mountaineering, and the term today is used for all Nepalese high-altitude porters and guides assisting climbing expeditions around Everest. The April 25 quake, which left more than 7,800 people dead across Nepal, was the Himalayan nation's deadliest disaster in over 80 years, and triggered an avalanche which killed 18 people on Everest, leading mountaineering companies to call off their spring expeditions, marking the second year with virtually no summits to the roof of the world. AFP PHOTO / ROBERTO SCHMIDT (Photo credit should read ROBERTO SCHMIDT/AFP/Getty Images)

Les corps de l'alpiniste américain Alex Lowe et de son caméraman ont été retrouvés dans un glacier de l'Himalaya, 16 ans après avoir été ensevelis par une avalanche ayant déferlé sur l'un des plus hauts sommets du monde.

Deux alpinistes ont découvert la semaine dernière les restes des deux hommes « encore prisonniers de la glace bleue, mais qui commençaient à émerger du glacier », a indiqué la fondation créée en mémoire de Lowe dans un communiqué.

Lowe, 40 ans, et le caméraman David Bridges, 29 ans, tous deux Américains, avaient été emportés par une avalanche de glace et de neige dans l'ascension du Shisha Pangma (8 027 mètres) en Chine en octobre 1999 à l'occasion de la première tentative américaine de descente en skis.

Conrad Anker, qui a survécu à l'avalanche et a épousé la veuve de Lowe et adopté ses trois fils, a estimé que cette découverte offrait « un soulagement et permettait de tourner la page ».

La famille va se rendre sur le sommet tibétain, l'un des 14 sommets de plus de 8 000 mètres dans le monde, pour ramener les corps.

« Les parents d'Alex sont reconnaissants de savoir que le corps de leur fils a été retrouvé et que Conrad, les garçons et moi allons nous rendre en pèlerinage sur le Shisha Pangma », a dit la veuve de Lowe, Jennifer Lowe-Anker, dans un communiqué publié vendredi.

Le couple se trouvait au Népal quand il a appris la nouvelle, alors qu'il supervisait la construction d'un nouveau bâtiment pour le Khumbu Climbing Centre, un centre de formation des Népalais travaillant dans le milieu de la montagne.

Le centre a été créé en 2003 en mémoire de Lowe, qui avait gravi deux fois l'Everest et avait des liens forts avec le Népal. Il était reconnu comme l'un des meilleurs alpinistes mondiaux peu avant sa mort.

Les alpinistes David Goettler et Ueli Steck ont découvert les dépouilles alors qu'ils préparaient l'ascension du Shisha Pangma.

Le sommet, fermé aux Occidentaux jusqu'en 1978, est considéré comme un sommet relativement accessible parmi les plus de 8 000 mètres.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Le Mont Everest Voyez les images