NOUVELLES
30/04/2016 08:01 EDT | Actualisé 01/05/2017 01:12 EDT

Ukraine: réunion ministérielle le 11 mai à Berlin "pour surmonter les blocages"

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a annoncé samedi dans un entretien à plusieurs journaux européens avoir invité ses homologues ukrainien, russe et français le 11 mai à Berlin afin de "surmonter les blocages entre Kiev et Moscou".

"Il est nécessaire que nous prenions un nouvel élan pour surmonter les blocages entre Kiev et Moscou", a déclaré le chef de la diplomatie allemande, selon des extraits diffusés samedi d'un entretien à paraître dimanche dans plusieurs journaux européens, dont l'allemand Die Welt.

"C'est pourquoi j'ai lancé une invitation pour une réunion des ministres des Affaires étrangères au +format Normandie+ (Allemagne, France, Russie, Ukraine, ndr) le 11 mai à Berlin", a-t-il déclaré.

Jeudi, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Vadym Prystaiko, avait précisément souhaité la tenue d'une telle réunion pour faire progresser un règlement pacifique.

Au menu notamment de la future rencontre berlinoise, selon M. Steinmeier : la préparation des élections locales dans l'est séparatiste prorusse de l'Ukraine, pour lesquelles "des propositions concrètes sont maintenant sur la table".

"Il y a également des propositions intéressantes de l'OSCE pour la +restabilisation+ du cessez-le-feu", a-t-il ajouté, ajoutant : "nous avons perdu du temps. Le cessez-le-feu est de nouveau fragile".

Les négociations de ces derniers mois sur l'application des accords de Minsk, conclus en février 2015, "ne nous a pas fait vraiment avancer", a-t-il encore déploré.

Deux soldats ukrainiens ont été tués lors d'affrontements entre l'armée et les forces séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine, a annoncé samedi un porte-parole militaire, malgré une nouvelle trêve conclue la veille par Kiev et les rebelles prorusses sous l'égide de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

L'Ukraine est en proie depuis deux ans à une guerre opposant l'armée ukrainienne et les rebelles soutenus militairement par la Russie selon Kiev et les Occidentaux, ce que Moscou dément. Le conflit a fait près de 9.300 morts et plus de 1,5 million de déplacés depuis avril 2014.

Malgré l'instauration d'une trêve qui a permis l'arrêt presque total des combats, des flambées de violence se produisent assez souvent le long de la ligne de front.

dsa/mr