NOUVELLES
30/04/2016 08:18 EDT | Actualisé 01/05/2017 01:12 EDT

L'UE condamne l'assaut du parlement irakien, craint une déstabilisation

La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a condamné samedi l'assaut du parlement irakien par des milliers de manifestants, mettant en garde contre une nouvelle déstabilisation du pays.

"L'assaut rapporté aujourd'hui contre le parlement irakien et les violentes manifestations à Bagdad risquent d'aggraver davantage une situation déjà tendue", a déclaré Mme Mogherini, dans un communiqué.

Estimant qu'il s'agissait d'une "perturbation délibérée du processus démocratique", Mme Mogherini a souligné l'urgence "d'un retour rapide à l'ordre (...) dans l'intérêt du peuple irakien (...) et de toute la région, confrontée à de nombreuses menaces".

La crise politique en Irak s'est soudainement aggravée samedi après l'invasion par des milliers de manifestants du Parlement pour protester contre l'incapacité de la classe politique à s'accorder sur un nouveau gouvernement.

"L'UE soutient les efforts du Premier ministre Haider al-Abadi et les autres dirigeants politiques pour trouver une solution à l'impasse politique actuelle et appelle tous les parlementaires et la population à soutenir ces efforts et non à les perturber", a dit encore Mme Mogherini.

Elle enjoint à tous les Irakiens et les acteurs régionaux et internationaux de contribuer à l'élaboration d'un processus démocratique en vue de stabiliser le pays.

clp/lpt