NOUVELLES
30/04/2016 06:29 EDT | Actualisé 01/05/2017 01:12 EDT

Deux militants se réclamant de l'EI tués dans le sud des Philippines

Deux membres d'une organisation islamiste se réclamant du groupe Etat islamique (EI) ont été tués dans le sud des Philippines, a annoncé la police samedi.

Des commandos ont attaqué jeudi une cache de ce groupe, Ansar Khilafa Philippines (AKP), dans la ville côtière de Maasim, à l'extrémité sud de l'archipel, y tuant les deux hommes, a précisé la police.

Ils y ont découvert un stock d'armes et un drapeau de l'EI. Le leader du groupe, Mohammad Jaafar Maguid, qui était la cible de cette opération, a cependant réussi à s'enfuir, selon la même source.

L'AKP est l'un des groupes actifs dans le tiers méridional des Philippines ayant prêté allégeance à l'EI. La religion catholique est largement dominante dans le reste de l'archipel.

Les autorités philippines soulignent que ces groupes islamistes n'ont pas de lien direct avec l'EI et cherchent seulement à gagner en prestige dans l'espoir d'attirer des soutiens et financements.

str-mm/iw/mct/lpt