NOUVELLES
30/04/2016 19:28 EDT | Actualisé 01/05/2017 01:12 EDT

DeGale conserve son titre IBF des super moyens par décision unanime

WASHINGTON — James DeGale n'a pas été très impressionnant, mais il en a fait suffisamment pour conserver son titre des super moyens de l'International Boxing Federation (IBF) face au Mexicain Rogelio Medina par décision unanime.

Les juges ont remis des cartes de 115-113 et deux fois 117-111 en faveur de DeGale (23-1, 14 K.-O.), une décision qui a été conspuée par les quelques spectateurs réunis au D.C. Armory de Washington.

En entrevue après le combat, demi-finale du gala mettant en vedette Lucian Bute (32-3, 25 K.-O.) et Badou Jack (20-1-1, 12 K.-O.) dans un combat de championnat des super moyens du World Boxing Council (WBC), DeGale s'est dit quelque peu déçu de sa performance.

Après avoir commencé le combat en force, DeGale a laissé Medina (36-7, 30 K.-O.) revenir dans le duel. Le Mexicain, dont il s'agissait du premier combat de championnat du monde, a souvent eu le dessus quand il a été en mesure d'amener son adversaire dans les câbles.

Mais Medina a été incapable d'éviter les coups de DeGale tout au long des 12 rounds. L'immense précision de l'Anglais lui aura permis d'arracher la victoire, dans un combat beaucoup plus difficile qu'il aurait dû l'être. DeGale a touché la cible 314 fois en 612 coups lancés pour un taux d'efficacité de 51 pour cent, contre 23 pour cent seulement (265 en 1140) pour Medina.

Dans cette défaite, Medina a fait ressortir le manque de puissance de DeGale, qui a pourtant placé de bons coups en puissance, qui n'ont que rarement ébranlé le Mexicain.

Il s'agit d'une deuxième défense du titre remporté par décision unanime face à Andre Dirrell, en mai 2015. Il l'avait défendu avec succès une première fois face à Bute, au Centre Vidéotron, en novembre.