NOUVELLES
30/04/2016 06:43 EDT | Actualisé 01/05/2017 05:12 EDT

Comment fonctionne la loterie de la LNH?

C'est samedi qu'aura lieu la loterie de la Ligue nationale de hockey (LNH), afin de savoir quelle équipe aura le premier choix au prochain repêchage.

Un texte de Patrick Henri

Pour sa loterie de 2016, la LNH a adopté une nouvelle formule. Il y aura trois tirages plutôt qu'un. On fera un tirage pour la chance de parler au premier, au deuxième ou au troisième rang.

Comment fonctionne la loterie?

Tout d'abord il faut savoir que plus l'équipe est basse dans le classement général de la LNH, plus elle a de chance de remporter la loterie. Seules les 14 équipes qui n'ont pas pris part aux séries éliminatoires participent au tirage.

Le pourcentage de chances relié à chacune des positions a été déterminé à l'avance par la LNH.

Les Maple Leafs qui ont terminé 30e ont 20 % de chance de gagner.

Par contre, les Bruins, qui ont fini 17e, n'ont que 1 % de chance de décrocher le gros lot.

Pas une, mais quatre boules chanceuses

Pour déterminer les équipes qui gagneront la loterie, on insère dans un boulier des boules numérotées de 1 à 14.

Quatre boules seront tirées afin de déterminer chaque gagnant. Il existe au total 1001 combinaisons de quatre chiffres.

Avec 20% de chance, les Maple Leafs recevront donc 200 combinaisons différentes, les Bruins n'en auront que 10.

Pour remporter la loterie, il faut que les quatre chiffres qui seront tirés correspondent à ceux d'une de nos combinaison (comme un tirage de la 6/49 par exemple).

Une de ces combinaison, la combinaison 11-12-13-14, n'est pas attribuée. Si c'est la combinaison gagnante, on doit refaire un tirage. Une équipe ne peut gagner deux fois, donc si la deuxième ou la troisième combinaison gagnante appartient à une équipe qui vient de l'emporter, on refait le tirage.

Les résultats de la loterie ne sont valides que pour le premier tour du repêchage. Pour les tours suivants, les équipes repêcheront selon le rang où ils ont terminé (30e place = 1er choix, 29e place = 2e choix, etc)

Les équipes canadiennes en vedette

Cette année, les sept équipes canadiennes participent au tirage pour l'obtention d'un des trois premiers choix.

Comme il y aura trois différents tirages, une équipe pourrait voir son rang pour le premier tour reculer de trois positions.

Évolution de la loterie

C'est en 1995 que la LNH a organisé une loterie pour la première fois. Auparavant, l'équipe qui terminait au dernier rang au classement général était assurée d'avoir le premier choix au repêchage.

Jusqu'en 2012, toutes les équipes qui ne participaient pas aux séries éliminatoires prenaient part à la loterie, mais seules les cinq dernières équipes au classement avaient la chance d'avoir le premier choix. Les autres ne pouvaient améliorer leur rang de plus de quatre positions.

Depuis 2013, cette restriction n'existe plus, si bien que l'équipe qui gagne le tirage reçoit le premier choix.

La fin et le début du mystère

Si la loterie de samedi mettra fin au mystère entourant le rang de sélection pour le repêchage, elle marquera aussi le début d'une période très mystérieuse.

Les tractations, les hypothèses et les rumeurs seront nombreuses d'ici le 23 juin, date à laquelle sera présentée le premier tour du repêchage à Buffalo.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Les derniers repêchages du Canadien Voyez les images