DIVERTISSEMENT
29/04/2016 01:25 EDT | Actualisé 02/05/2016 09:47 EDT

Un dixième anniversaire pour le festival d'arts vivants OFFTA

OFTA

L’art en fusion, hybride et dans tous ses états, le festival OFFTA célèbre dix ans d’existence multidisciplinaire avec une nouvelle édition ayant pour thème «Petit guide pour (sur)vivre ensemble». Du 30 mai au 8 juin, le festival émergent offrira 21 spectacles allant de la danse au théâtre en passant par la musique et les performances sur scène.

Il y avait du monde au Monument-National jeudi après-midi pour le dévoilement de la programmation. Et pour cause, une décennie d’existence, cela ne passe pas inaperçu, surtout que la manifestation a su créer au fil des années un véritable engouement dans le milieu artistique de la métropole jusqu’à devenir aujourd’hui un événement incontournable.

Et pour marquer cette 10e édition, les organisateurs ont annoncé la tenue d’un projet particulier intitulé «Possibles» en collaboration avec La Serre – arts vivants, le tout attendu dans le cadre des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Un chiffre douze magique puisque chaque mois pendant l’année 2017 douze artistes émergents provenant de douze disciplines artistiques différentes se produiront dans douze lieux à travers la ville afin de nous faire réfléchir sur les enjeux du développement durable dans notre cité.

Galerie photo OFTA - 10e édition Voyez les images

En attendant, retour sur la programmation du festival qui s’annonce d’ores et déjà captivante. À partir du 30 mai prochain, le nouveau rendez-vous nocturne Décalogue permettra à dix artistes de présenter leur vision du monde par le biais d’une série d’œuvres choisies et installées au cœur des espaces publics de la Place Émilie-Gamelin.

Une autre nouveauté dans la section «Scène contemporaine autochtone» avec des spectacles signés Daina Ashbee (Pour), Maria Hupfield (Post Performace/Conversation Action), Xosecret et Production Menuentakuan (Landline : De Mashteuiatsh à Montréal à Wendake).

Parmi la sélection, signalons la présentation d’un certain nombre de productions inédites telles la futuriste Tsekan d’Émilie Monnet, Les règles de Chloe Lum et Yannick Desranleau, Youngness de Projets hybris et le MixOff Berlin/Montréal ouvert à Henrike Iglesias et Nadège Grebmeier Forget.

Le festival c’est aussi des reprises de plusieurs spectacles remarqués comme la pièce Untied Tales des chorégraphes Clara Furey et Peter Jasko, le curieux Ruminant de Brice Noeser, subversif Feeled de Wives, l’original Beauté brute du collectif La Tresse ou le programme double Relais Papillon de Caroline St-Laurent suivie de Hidden Paradise d’Alix Dufresne.

Détails sur la programmation ici.