DIVERTISSEMENT
29/04/2016 08:10 EDT | Actualisé 29/04/2016 08:13 EDT

Joli spleen romantique avec l'album «With Julia», du Français Kid Francescoli (PHOTOS)

Le chanteur et musicien Kid Francescoli, de son vrai nom Mathieu Hocine, n’est pas encore connu en Amérique du Nord ou très peu.

Galerie photo «With Julia» Kid Francescoli Voyez les images

Pourtant, le Marseillais a fait jaser en France avec son troisième album anglophone (mais l’accent du mec est bien perceptible) qu’il a baptisé With Julia, en hommage à cette jeune femme américaine qui est devenue sa muse, il y a quelques années. Sa musique arrive chez nous en avril grâce aux patrons du label montréalais Lisbon Lux Records qui, charmés par son travail, ont décidé de distribuer le disque en sol québécois. Tout s’explique.

Tendre, cristalline, mélancolique (Does She?) voilà des qualificatifs qui se dégagent de la voix de Julia Minkin, cette artiste de Chicago vivant qui a vécu à New York pour les études. Un jour, celle-ci s’est pointée à l’un des spectacles offerts par Mathieu Hocine donné dans une salle de la Grosse Pomme. Après des présentations, la musique les a rassemblés. Puis, plus tard, au fil des rencontres, l’amour a surgi. Ils ont aimé l’autre et la musique, en personne et à distance.

Mais après un temps, l’Atlantique a semblé de plus en plus immense aux amants et la séparation est pratiquement inévitable. Mais la rupture n’a pas tout gâché, bien au contraire, car l’album est né après la séparation.

«Pendant qu’on était ensemble, on échangeait beaucoup de fichiers de musique par Internet, raconte Mathieu Hocine lors d’une conversation Skype. Après la rupture, j’étais en train de préparer un nouvel album et j’avais ces bribes qui étaient là, dans un coin. J’ai fini par reprendre contact avec Julia. On a commencé par faire quelques morceaux, puis finalement on a tout fait ensemble. Dans la composition, il y a eu quelque chose de très fluide entre nous.»

Romantique, sensuelle, accrocheuse, symphonique, voici des qualificatifs qui peuvent définir la musique de Kid Francescoli, qui est garnie de nappes de synthés intelligentes et cinématiques. On y retrouve aussi de délicates lignes de guitares tantôt douces, tantôt énergiques. Au travers les arrangements des onze chansons, on entend des sifflotements (Mr Know It All), des claquements de doigts et des clappements de mains qui expriment aussi la joie de vivre et une charmante candeur. Çà et là, des bruits synthétiques (Prince Vince) qui déglinguent un brin cette réalisation somme toute assez lisse. Parfois, c’est même dansant comme sur Disco Queen ou sur le succès Blow Up, qui a hérité d’un vidéoclip qui a plus d’un 1,3 million de vues sur YouTube.

Encore Julia

Au début du millénaire, Mathieu Hocine a décidé de se lancer dans la musique pop rock. Avec trois copains, il a proposé des sonorités qui font penser à Air, Ennio Morricone et Ratatat. Cinq ans plus tard, il offrait un album homonyme et assurait les premières parties de spectacles de Sébastien Schuller ou encore Troy Von Balthazar. Après le second disque intitulé It’s Happening Again, il a produit un autre opus, With Julia, en format numérique (avril 2014) avec Microphone Recordings. L’année suivante, l’opus a été redistribué en CD et en vinyle grâce à la boîte Yotanka Productions, à partir de mars 2015.

Finalement, son With Julia a trouvé preneur en Amérique du Nord, du côté de Lisbon Lux Records.

«J’aimerais bien venir le défendre en Amérique du Nord cet album, affirme Hocine. On a beaucoup tourné en France durant deux ans.

On a presque fait deux fois le tour du pays. Ce que j’aimerais maintenant, c’est tourner à l’étranger. On a déjà fait des dates en Allemagne et en Belgique. Cet été, on ira à La Réunion et en Afrique du Sud. Puisque l’album sort au Canada, j’aimerais bien venir jouer chez vous, forcément… Plus je joue, plus je suis heureux de toute façon.»

Sur les planches, on retrouve Julia, qui a décidé de rejoindre Mathieu l’an passé pour participer aux spectacles. Le lien professionnel se poursuit et tout semble aller à merveille, selon le principal intéressé.

Après un premier séjour de trois mois en France, elle a obtenu les autorisations gouvernementales nécessaires (visa d’artiste) pour travailler en Europe jusqu’en 2018.

«Elle est revenue en 2015, et on a fait une belle tournée (plusieurs dizaines de spectacles). L’objectif était de faire une ou deux tournées et de composer ensemble. Je suis très content puisqu’un nouvel album est quasiment terminé. Notre but est de le sortir en fin d’année et en 2017, en France.»

Du coup, on peut dire que les anciens amoureux forment maintenant un véritable duo en musique. Reste à trouver le nom qui exprime bien toute l’histoire.

--

Le label présentera l’album de manière officielle sous forme d'écoute en formule 5 à 7 au Rouge Gorge de Montréal, le 3 mai.

--

Kid Francescoli

With Julia

Lisbon Lux Records

Sortie le 29 avril

VOIR AUSSI