NOUVELLES
29/04/2016 09:24 EDT | Actualisé 29/04/2016 09:25 EDT

Ford veut affronter Tesla et Chevrolet

Courtoisie

Dans le domaine des voitures électriques, le constructeur américain Ford n’est pas le plus avancé. Du moins jusqu’à ce jour. Il propose bien quelques modèles hybrides enfichables comme la C-Max ou la Fusion Energi, ou encore un modèle 100 % électrique comme la Ford Focus Electric, mais ses ventes demeurent mitigées.

Une situation qui pourrait bien changer prochainement, si l’on en juge par les propos du président et directeur général de l’entreprise, Mark Fields, au moment du dévoilement des résultats financiers trimestriels de Ford.

LIRE AUSSI

La Chevrolet Bolt officiellement dévoilée au CES

Pour Mark Fields, il ne fait aucun doute que sa compagnie sera compétitive rapidement dans le secteur des voitures électriques. Ce dernier a en effet annoncé sans détour que Ford fera « aussi une voiture avec une autonomie de 200 milles (320 kilomètres) avant 2020 ».

« Comme je l’ai déjà dit, nous voulons nous assurer que nous ferons partie des meilleurs ou serons parmi les leaders dans le segment électrique (...) Quand vous regardez ce que les concurrents ont annoncé, ça, c’est quelque chose que nous voulons, que nous développons », a-t-il poursuivi.

La petite voiture à plus longue autonomie électrique pourrait s’appeler Model E. C’est du moins ce que laisse présager l’enregistrement du nom il y a quelques jours au registre des appellations aux États-Unis. La même procédure avait été entreprise en novembre dernier en Europe.

Selon les informations disponibles, la Model E serait assemblée dans la nouvelle usine mexicaine que Ford a annoncée plus tôt ce mois-ci, et pourrait être offerte dès 2019.

Rappelons que Tesla a réussi à réunir quelque 325 000 réservations pour sa petite Tesla Model 3 capable d’une autonomie de 325 kilomètres, et qui devrait être lancée en 2017. Chevrolet, pour sa part, a confirmé la venue de la Chevrolet Bolt dès l’automne 2016, avec les mêmes caractéristiques.

Ford a récemment annoncé qu’il investirait 4,5 milliards de dollars pour l’« électrification » de ses voitures d’ici 2020. Des véhicules « électrifiés » sont des véhicules 100 % électriques, mais aussi des modèles hybrides et hybrides rechargeables. Il semblerait que 40 % des modèles de la marque bénéficieront de telles motorisations d’ici la fin de la décennie.

Fiat Chrysler Automobile demeure le seul manufacturier automobile nord-américain à ne pas être présent dans ce créneau.

Son président, Sergio Marcchionne, a cependant déclaré, il y a quelques semaines, que « si l’opération est rentable, nous allons aussi être présents dans ce marché. Il faudra moins d’un an pour lancer notre propre modèle. »

Précisons quand même que chez Ford, la Focus électrique, qui dispose actuellement d’une autonomie de 120 kilomètres seulement, verra sa capacité rehaussée à 160 dès l’automne 2016, fruit des efforts de recherche réalisés par Ford au cours des derniers mois.

VOIR AUSSI

Galerie photo La Tesla Model 3 Voyez les images